FeniXX réédition numérique (Presses universitaires de Bordeaux)

  • L'hypothèse jusnaturaliste de l'universalité de la nature humaine, qui sous-tend la réflexion anthropologique du XVIIIe siècle, prédisposait peu à percevoir - de façon claire et positive - l'originalité, la singularité des autres cultures. En même temps, ce siècle fut aussi celui des voyages et, lentement, le réflexe européocentrique, qui avait tendance à voir - dans les autres nations et cultures - des variations sur la culture princeps, la culture de l'Europe de l'ouest, dut prendre en compte des altérités radicales, des singularités non escamotables. Mais il fallut du temps pour s'approprier ces nouvelles cultures, soit en gommant parfois trop les différences, soit - au contraire - en les accusant ou en les grossissant de façon démesurée. Ce sont ces variations dans l'observation et l'appréciation des autres, des étrangers, qui sont étudiées ici.

empty