Éditions Myoho

  • Découvrez une compilation inédite de textes consacrés au philosophe et à ses disciples.
    La vie de Pythagore et sa doctrine incluent tous les aspects de la pensée humaine : la religion, la philosophie, les sciences..., et révélent l'existence d'une force cosmique dont la pensée n'est qu'une de ses expressions.
    Ce livre reproduit des extraits de textes peu connus sur la doctrine pythagoricienne dont La Vie de Pythagore, qui présente l'éventail complet du système pythagoricien : la philosophie, la morale, la musique, la logique.
    Ces différentes facettes de la doctrine pythagoricienne démontrent la consistance de la pensée du maître fondée sur l'affirmation de l'existence d'une force harmonique et harmonieuse qui pénètre et se répand dans l'univers entier. Cette force cosmique représente Dieu ou le Quaternaire, et se manifeste dans tous les aspects de la vie qu'elle règle.
    Sont également repris les Vers Dorés qui seraient un écrit de Lysis de Tarente composés bien après la mort de Pythagore et à la gloire de celui-ci. Ils représentent l'aspect moral de l'enseignement pythagoricien. Ce texte est dans la traduction peu connue d'André Dacier.
    Enfin, Le Régime pythagoricien qui illustre le dernier aspect de la pensée pythagoricienne : la médecine. Ce texte démontre l'excellence du régime végétarien pour assurer la santé du corps et par conséquent la tranquillité de l'esprit.
    Dès son origine, la doctrine pythagoricienne a influencé et orienté la pensée philosophique et spirituelle de l'Occident. Cette influence perdure jusqu'à nos jours.
    Un ouvrage éclairant sur un philosophe incontournable de notre civilisation occidentale.
    EXTRAIT DE LES VERS DORÉS
    VERS I
    Honore premièrement les dieux immortels, comme il a été établi et ordonné par la Loi.
    VERS II
    Honore ensuite les héros pleins de bonté et de lumière.
    VERS III
    Respecte aussi les esprits terrestres en leur rendant le culte qui leur est légitimement dû.
    À PROPOS DE CET OUVRAGE
    Les ouvrages sur Pythagore sont nombreux, et néanmoins peu connus. Nous avons regroupé dans cette édition divers extraits de textes sur la doctine pythagoricienne : La Vie de Pythagore, les Vers Dorés d'André Dacier, et Le Régime pythagoricien d'Antonio Cocchi. Nous y avons ajouté en notes des extraits des Métamorphoses d'Ovide, des OEuvres Complètes de Denis Diderot, T. 7, publiées par Jacques-André Naigean, et Les Grands Initiés d'Édouard Schuré.
    Ces écrits ont été adaptés pour permettre une plus grande aisance de lecture.

  • Découvrez rassemblés dans le même ouvrage deux enseignements fondamentaux de la philosophie taoïste.
    Le Traité de Lie Tseu et Le Jardin du plaisir appartiennent à la phase de développement de la philosophie taoïste entre 400 et 300 av. J.C. Ces deux enseignements, quoique très différents, font partie du même corpus Lie Tseu auquel le texte de Yang Chu a été ajouté plus tardivement.
    La philosophie taoïste est une philosophie du naturalisme, et l'obéissance aux lois de la nature son premier axiome. Yang Chu et Lie Tseu partent du même point -l'observation et l'étude pénétrantes de la nature. Ils postulent l'existence d'une chose naturelle, ni bonne ni mauvaise en soi. Et pour les deux penseurs, une moralité couramment admise constitue une entrave.
    Ils acceptent également la doctrine du vol universel de la nature -où toutes les choses qui y existent constituent la propriété commune, et où elles sont toutes volées- qui est purement taoïste. Il en est de même pour la doctrine de l'indifférence : le vrai taoïste minimise les désirs et envies.
    Là où les deux penseurs divergent c'est dans la théorie de la conduite comme séparée de la spéculation métaphysique. Pour Yang Chu, la vie est dominée et limitée par les sens, l'homme ne doit renoncer à rien, ni ne doit se battre pour rien. Aussi il aboutit à une philosophie de vie tout à fait logique et amorale, dans laquelle la vie et l'expression de la vie sont centrées dans les sens, et où cultiver les sens est la loi essentielle et leur gratification, l'objet ultime.
    Cet ouvrage édifiant nous fournit des clés de compréhension essentielles sur le taoïsme.
    EXTRAIT
    Condensée en une seule phrase, l'injonction de Lao Tseu à l'humanité est : « Suivez la Nature ». C'est un bon équivalent pratique de l'expression chinoise : « Prenez possession du Tao », quoique le Tao ne corresponde pas exactement au mot Nature, comme il est ordinairement utilisé en Occident pour indiquer la somme des phénomènes dans cet univers constamment changeant.
    À PROPOS DE L'OUVRAGE
    Cet ouvrage est la traduction en français du Lie Tseu dans la version anglaise de Anton Forke, auquel nous avons inclus le septième chapitre qui reproduit le texte de Yang Chu : Le Jardin du plaisir. Nous y avons ajouté un chapitre qui n'est pas compris dans l'édition anglaise.
    Ces deux penseurs, quoique appartenant au courant taoïste, d'où l'incorporation tardive du Jardin du plaisir dans le Lie Tseu, diffèrent radicalement dans leur conception de la conduite de la vie, d'où l'intérêt de cette confrontation.
    Nous présentons ces textes dans un même volume pour se conformer en cela à l'édition originale chinoise.

empty