Ser

  • écologie et spiritualité

    Collectif

    • Ser
    • 17 Mai 2021

    La sensibilité écologique qui ne cesse de se diffuser plus largement s'accompagne souvent d'un engagement spirituel. Nous sentons bien qu'aussi indispensables qu'elles soient, les actions simplement techniques ne sont pas suffisantes. L'action sur les structures sociales implique un retour sur soi et la conversion personnelle doit se traduire sur le terrain des actions concrètes. Dans cette perspective, l'encyclique Laudato si' (2015) représente une étape significative.

    L'engagement des chrétiens en faveur de l'écologie se marque en particulier dans diverses initiatives comme « Église verte » ou le « Campus de la Transition ». C'est plus largement le cas dans le champ politique. Et cet engagement peut se fonder sur une compréhension renouvelée de l'action créatrice de Dieu.

    /> Ce nouvel ouvrage, qui enrichit la collection des Essentiels d'Etudes, présente un ensemble de contributions qui aideront à mieux découvrir l'engagement spirituel selon diverses perspectives.


    SOMMAIRE

    L'écologie, une expérience spirituelle - Préface d'Elena Lasida

    Église verte - Laura Morosini et Jane Stranz


    Le Campus de la Transition comme expérience spirituelle - Xavier de Bénazé et Cécile Renouard


    Et le pape François délia les langues vertes... - Vanessa Jérome


    Faire réussir la création - François Euvé


    L'engagement des Églises dans la cause du climat - Entretien avec Martin Kopp

    La conversion écologique comme aventure spirituelle - Conclusion de Bernard Perret

  • Prendre soin

    Collectif

    • Ser
    • 25 Septembre 2020

    SOMMAIRE


    Prendre soin - Préface de Patrick Verspieren
    Pour une médecine de l'incurable - Emmanuel Fournier, Marie-Odile Frattini et Jean-Christophe Mino
    Violences de la maladie - Entretien avec Claire Marin
    Former de vrais thérapeutes - Céline Lefève et Jean-Christophe Mino
    L'éthique du care - Agata Zielinski
    Pour une société du care - Fabienne Brugère

    L'exigence de « prendre soin » a pris une nouvelle ampleur durant la pandémie de Covid 19. Elle a contribué à renouveler le sens du soin en ne le réduisant pas à la seule dimension d'une expertise technique. Les grèves des agents de soins hospitaliers ou en Ephad notamment, bien avant la pandémie, nous avaient alertés sur la nécessité d'enrichir la collection des Essentiels d'Etudes sur la thématique du « prendre soin ». Après avoir commencé la collection en abordant les questions bioéthiques du début et de la fin de vie, un ouvrage sur les relations de soin s'imposait pour mieux en comprendre les enjeux dans le domaine médical.
    La médecine se présente avant tout comme une activité curative dont le but est de guérir. Cette orientation exclusivement curative est mise à rude épreuve par le développement de maladies incurables (maladies chroniques, dégénératives, génétiques ou orphelines, cancers, etc.) qui réoriente le sens de la médecine et suggère d'autres modèles de soin, de relations entre soignants et patients. Une nouvelle organisation des soins est nécessaire pour prendre en considération non seulement les particularités d'une maladie, mais aussi pour se montrer plus attentifs aux besoins et aux souhaits des patients.
    Venues du monde anglo-saxon au début des années 1980, les éthiques du care participent de ce renouvellement qui met le « prendre soin » au coeur de la vie en société. Elles ont fait leur apparition sur la scène politique française il y a une dizaine d'années sans véritable succès, car elles furent confondues avec du paternalisme ou du maternage. Pourtant, il n'est pas question d'infantiliser, mais de rendre autant que possible sa dignité à la personne en situation de vulnérabilité et de considérer comme inestimables toutes ces relations, ces minuscules attentions qui soutiennent la vie.
    Il est intéressant de constater dans cet ouvrage que la philosophie française du soin et les éthiques américaines du care se rejoignent dans cette reconnaissance centrale de la vulnérabilité humaine, en veillant à se garder de tout abus de pouvoir. Nous sommes convaincus que ces idées vont faire leur chemin bien au-delà du seul champ médical dont il est ici question. La crise sanitaire que nous venons de traverser leur donne une nouvelle actualité.

  • Le livre : « La crise des migrants marque avant tout la faillite de la solidarité européenne et celle des États, dont la France, à satisfaire leurs obligations internationales. [...] Tout se passe comme si la volonté d'assurer la maîtrise sur le flux des personnes permettait de faire l'économie d'un débat sur ce que devrait être le droit d'asile. Les différentes contributions que l'on lira dans ce volume des "Essentiels" le démontrent à leur manière. »

    Les auteurs : Anne Dufourmantelle était philosophe et psychanalyste ; Véronique Fayet est présidente du Secours catholique - Caritas France depuis juin 2014 ; Antoine Paumard est jésuite et à la direction du Service jésuite des réfugiés (JRS - France) ; François Sureau est avocat et écrivain, membre de l'Association d'aide aux réfugiés Pierre-Claver ; Catherine Wihtol de Wenden est politologue, spécialiste des migrations, professeure à Sciences Po Paris.

  • La question animale est une des questions centrales de notre époque. C'est une question morale et politique. C'est celle du traitement des animaux, êtres souffrants, en particulier dans l'élevage, celle de leur usage. C'est, plus fondamentalement, la question de la différence entre l'humain et l'animal  : y a-t-il un «  propre de l'homme  »  ? Monde humain et monde animal peuvent-ils construire une histoire commune  ? La tradition chrétienne a-t-elle un apport spécifique  ?

  • Ces 36 fiches pratiques, de quatre pages chacune, présentent avec une pédagogie active des paroles et des gestes de la messe du dimanche.
    De façon simple, concrète et suggestive, des questions essentielles sont abordées pour mieux entrer dans le sens du mystère célébré : Quelle signification des mots employés ? Quel enracinement biblique pour les gestes proposés ? À quels symboles actuels renvoient-ils ?
    Exemples de thèmes :
    « La messe pour dire merci », « Le signe de croix », « Que Dieu nous fasse miséricorde », « Notre Père », « La communion »...
    Tous les textes présentés dans ce guide sont accessibles à toute personne souhaitant approfondir sa foi et désireuse d'un accompagnement spirituel quotidien et concret. Au fil des pages se dévoile la joie de l'Évangile si chère au pape François, premier pape jésuite de l'histoire.
    Anne-Marie Aitken est religieuse xavière, et Thierry Lamboley prêtre de la Compagnie de Jésus. Tous les deux font partie de l'équipe d'animation de la revue Vers Dimanche depuis sa création en 2008.

  • Le livre : « Les quelques textes ici rassemblés ont l'ambition d'apporter quelques éléments importants de réflexion éthique. En effet, si la procréation n'a jamais été un domaine uniquement réservé à l'intime du couple puisque toutes les sociétés ont établi des systèmes coutumiers ou juridiques de structuration et de régulation du mariage et de la filiation, l'extension des techniques de fécondation et de sélection pose des problèmes nouveaux. Comment prendre la mesure de ces nouveautés du recours aux techniques biomédicales et de leurs enjeux éthiques personnels, conjugaux, médicaux, sociaux et politiques ? »

    Les auteurs : Agnès Mannooretonil est normalienne, agrégée de lettres classiques, docteure ès Lettres et responsable de la « Revue des livres » d'Études. Clarisse Picard est philosophe et enseignante au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris. Bruno Saintôt est jésuite et directeur du Département d'éthique biomédicale du Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris. Didier Sicard est médecin et professeur de médecine (Université Paris - Descartes). Il est l'ancien président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE). Myriam Szejer est pédopsychiatre et psychanalyste, ancienne disciple de Françoise Dolto. Jean-Pierre Winter est psychanalyste et écrivain, président du Mouvement du Coût freudien.

  • Les manifestations des «  gilets jaunes  », commencées en novembre 2018, mettent en question certains fonctionnements de la société. Elles révèlent de profondes fractures sociales, géographiques, économiques, culturelles. En dépit des débordements de violence, des citoyens de différentes catégories sociales ont exprimé une exigence de plus grande justice fiscale, un désir de se retrouver ensemble et d'être associés à la vie politique. L'enjeu de la réflexion est de mettre en oeuvre des ressources pour construire ensemble un avenir commun. Des expériences menées au sein de collectivités locales montrent que de nouvelles procédures démocratiques sont possibles.


    Avec des contributions Christophe Guilluy (géographe), Hervé Le Bras (sociologue), Martine Legris (sociologue), Dominique Quinio (présidente des Semaines sociales) et Jo Spiegel (maire de Kingersheim).

    Cet Essentiel est élaboré en partenariat avec les Semaines sociales de France qui rassembleront 2000 à 3000 personnes à Lille les 16 et 17 novembre 2019.

  • Imaginer l'Eglise

    Collectif

    • Ser
    • 20 Novembre 2019

    Le livre : L'Eglise catholique a connu récemment une série de crises, en particulier celle des abus sexuels. Cela entraîne une perte de crédibilité de sa parole, dans un contexte de sécularisation croissante de nos sociétés.
    Comment redessiner une figure d'Eglise qui soit à la fois fidèle à l'Evangile et capable d'entrer en relation féconde avec le monde actuel ? Cela suppose une réforme du fonctionnement de l'Eglise, de revoir le rapport entre "clercs" et "laïcs", de repenser la place des femmes et d'imaginer de nouveaux lieux.
    Les auteurs :
    Enzo Bianchi. Fondateur et prieur émérite de la communauté monastique, oecuménique et mixte, de Bose (Italie). A notamment publié Don et pardon (Albin Michel, 2015), Raconter l'amour : sept paraboles de miséricorde (Fidélité, 2016) et Le discernement (Fidélité, 2019).
    Étienne Grieu. Jésuite, président du Centre Sèvres, conseiller de la revue Études, investi dans la pastorale en milieu populaire. A publié Un lien si fort. Quand l'amour de Dieu se fait diaconie (Éditions de l'Atelier, [2009] 2018) et codirigé Qu'est-ce qui fait vivre encore quand tout s'écroule ? Une théologie à l'école des plus pauvres (Lumen vitæ, 2017).
    Arnaud Join-Lambert. Théologien, professeur à l'Université catholique de Louvain (Belgique) où il enseigne la théologie pratique et la liturgie. A publié dans Études « Vers une Église "liquide" » (n° 4213, février 2015) et « La mission chrétienne en modernité liquide » (n° 4241, septembre 2017). A notamment publié Les liturgies des synodes diocésains français 1983-1999 (Cerf, 2004), Synodes et concile en France (CEF, Documents épiscopat, n° 5, 2016) et dirigé Donner du goût à nos liturgies (Lumen vitæ, « Trajectoires », 2018).
    Hervé Legrand. Dominicain, ecclésiologue et oecuméniste, professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris. A notamment publié Le ministère des évêques au concile Vatican II et depuis (avec Christoph Theobald, Cerf, 2001) et Enjeux ecclésiologiques des réformes institutionnelles du pape François. Le grand tournant (Cerf, 2014).
    Véronique Margron. Dominicaine, théologienne moraliste, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref). A notamment publié La parole est tout près de ton coeur (Bayard, 2017) et Un moment de vérité (avec Jérôme Cordelier, Albin Michel, 2019).
    Anne-Marie Pelletier. Agrégée de lettres modernes, docteure d'État en science des religions, professeure émérite des universités. A publié dans Études « Sacerdoce baptismal et ministère presbytéral » (n° 4261, juin 2019). A notamment publié Le christianisme et les femmes (Cerf, 2004) et récemment L'Église, des femmes avec des hommes (Cerf, 2019).
    Christoph Theobald. Jésuite, professeur de théologie au Centre Sèvres, conseiller de la revue Études. A notamment publié, dans Études, « Éduquer à la liberté » (n° 4245, janvier 2018). A récemment publié Paroles humaines, parole de Dieu (Salvator, 2015), Urgences pastorales. Comprendre, partager, réformer (Bayard, 2017) et L'Europe, terre de mission. Vivre et penser la foi dans un espace d'hospitalité messianique (Cerf, 2019).

  • Qu'est-ce que le populisme  ? Existe un moment populiste en Europe susceptible de menacer la démocratie  ? A l'approche des élections européennes, historiens, philosophes et politologues nous aident à décrypter les spécificités du populisme actuel qui monte en Europe et rassemble de nombreux mécontentements, par-delà les vieux clivages conservateurs/progressistes, droite/gauche.Préface  : Jean-Pierre Rioux (typologie des populismes en Europe) Grands articles  :*Populisme de gauche et populisme de droite en France, Paul Valadier (novembre 2018)*Le populisme en Italie, Jean-Luc Pouthier (juin 2018)*Démocratie et populismes en Europe Centrale, Roman KrakovskyGrand entretien  :  Y-at-il un moment populiste en Europe  ? Yann Werner-Muller Méditation finale  : Aller vers le peuple, Jean-Marc Ferry (Horizon des élections européennes) Chronologie  Lexique   

  • Il s'agit de 36 « fiches » de 4 pages chacune, développant, dans un style direct et abordable, soit des conseils inspirés par Ignace de Loyola et ses Exercices Spirituels, tels que « Entrer dans la prière », « Tenir dans l'adversité », « Se décider avec Dieu », « Un juste rapport à la nourriture »..., soit un éclairage de vie spirituelle venant de grandes figures bibliques : Moïse, Esther, Ruth, Marie-Madeleine, Thomas...
    Tous les textes présentés dans ce guide sont accessibles à toute personne souhaitant approfondir sa foi et désireuse d'un accompagnement spirituel quotidien et concret. Au fil des pages se dévoile la joie de l'Évangile si chère au pape François, premier pape jésuite de l'histoire.

  • Que sommes-nous prêts à respecter ensemble quand des événements violents agitent le monde au nom d'appartenances multiples ? La violence révèle la fragilité des liens qui fondent notre vivre ensemble. Aujourd'hui, la société ne fait plus appel à un « référent sacré » de type religieux pour construire un avenir commun. Dès lors, que va-t-on choisir de respecter sans condition, sinon les hommes ?

  • Que serait une vie sans humour et sans rire ? Le rire est une expression spontanée de la joie et peut célébrer la vie dans sa légèreté comme dans sa gravité.

    Cependant, s'il y a un bon rire dont le fruit, une allégresse partagée, est un signe de la présence de l'Esprit, il y a aussi des rires mauvais.


    La tradition spirituelle apporte des éléments de discernement pour que nous trouvions dans le rire le moyen de goûter et faire goûter au bonheur d'être sauvés.


    Nous n'avons pas fini de rire !


  • Éditorial

    L'intime à l'épreuve du numérique - N. Sarthou-Lajus


    International

    Comment refonder le Parti démocrate ? - L. Nardon
    La Bolivie d'Evo Morales : vers la dictature ? - P. Boulanger


    Société

    Philanthropies contemporaines en France - N. Truffinet
    Nos vies parmi les machines - F. Damour
    Sciences et politique - C. Villani

    Religion

    Vers une Eglise hospitalière - C. Theobald
    Pourquoi on ne va plus à la messe - J.-L. Schlegel

    Culture

    Hector Belioz, du symphoniste au dramaturge - V. Anger
    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

  • La revue Etudes a souhaité s'associer à l'ensemble des réflexions en proposant ce numéro hors-série. Il rassemble vingt-deux articles publiés sur trente ans. Aussi souvent que possible, il s'agit d'articles publiés au moment de l'apparition d'une grande innovation médicale ou sociale, ou à un moment de débat approfondi, comme lors de la préparation des « lois de bioéthique » de 1994 et de 2004 et de 2010. Leur intérêt toujours réel pour la réflexion d'aujourd'hui a justifié qu'ils soient ainsi rassemblés, donnant un panorama très large des thèmes à aborder dans les débats en cours.

  • Le concile Vatican II fait débat en France. Sa réception continue aujourd'hui dans la discussion et parfois la polémique. Il importait de revenir sur cet événement mondial alors que les cinquante ans de sa préparation vont commencer à être célébrés. (...) Ce concile, avec ses 16 documents et ses 300 pages de textes, a été généralement très bien reçu par la majorité des catholiques, heureux d'être ainsi envoyés dans le monde pour y faire vivre l'Evangile. Mais les générations nouvelles sont déjà loin de cette époque et de ces textes. C'est pourquoi il importe de poursuivre le travail de réception et d'approfondissement des textes du concile Vatican II. Ce hors-série a pour but de donner les cadres d'analyse de ces documents pour pouvoir mieux les aborder. " Pierre de Charentenay
    Ce hors-série se divise en 2 parties : la première rassemble des chroniques du Père Robert Rouquette qui fut à Rome le témoin privilégié pour la revue Etudes de l'ensemble du concile; la seconde partie propose les évaluations de la réception du concile selon plusieurs périodes ; elles sont introduites par Laurent Villemin, théologien.

  • "La revue Etudes a eu l'heureuse idée de publier cet ensemble d'articles consacrés, depuis une soixantaine d'années, à la construction européenne. Signe d'un engagement et d'une vigilance. Certes, comme je le dis souvent, cette histoire n'a jamais été un long fleuve tranquille. Les motivations pas seulement politiques, mais aussi spirituelles ont conduit la revue à être constamment présente et à soulever les interrogations qui s'imposaient...
    D'autant que les déclarations n'ont pas manqué, de ceux qui voyaient dans l'aventure européenne la marque dominante du matérialisme. Il est vrai que l'évolution des valeurs vécues par nos sociétés suscitait bien des inquiétudes tant du point de vue religieux que sous l'angle plus large de l'humanisme.(...) Le défi demeure : faire de l'Europe un ensemble fondé sur la paix, la compréhension mutuelle entre les peuples, un vivre ensemble exemplaire, une solidarité effective, une manière, à l'époque de la mondialisation, de partager les souverainetés nationales et donc une référence vivante pour les architectes d'une gouvernance mondiale. " extrait de la préface, de Jacques Delors

  • Les questions concernant la justice pénale et la prison sont de celles que les citoyens rejettent dans l'arrièrecour de leurs préoccupations. Elles ne toucheraient que des malhonnêtes ou des criminels qui n'ont reçu que ce qu'ils ont mérité. Faut-il vraiment se préoccuper de déviants, de coupables qui sont sortis du droit chemin ? Avec de telles réflexions, on oublie facilement que les justiciables et les prisonniers sont des citoyens qui ont des droits. Plus que cela même, ils doivent être l'objet d'une attention particulière étant donné leur situation en marge de la société.sociale que la revue Études veut mener année après année. C'est tout l'objet de ce Hors-Série spécial « Justice et prison ».
    Dans une première partie, il importait de montrer les transformations du système judiciaire, avec son cortège d'embouteillages de procédures, des moyens insuffisants, des multiplications de contentieux de toute sorte. Les conséquences sont directement visibles pour la justice pénale, qui est de plus en plus lente. Dans une deuxième partie, ce Hors-Série discute du système pénitentiaire en France.

  • Un nouveau rédacteur en chef de Pierre de Charentenay ; L'Europe, une oeuvre de volonté de Pierre de Charentenay ; Faut-il croire la science ? d'Étienne Klein ; Croire à l'amour qui dure de Nicole et Philippe Jeammet ; Psychanalyse et spiritualité de Claude Flipo et Jean-Pierre Winter ; La foi chrétienne aujourd'hui de Michel Fédou ; L'héritage de Carlo Maria Martini de Bartolomeo Sorge ; Le Notre Père de Wittgenstein de François Amanecer ; Croire, la tentation permanente de transitivité d'Alexis Jenni.

  • Pour un héritage inventif de François Euvé ; Internet, accélérateur des transformations de la Russie de Julien Nocetti ; La saine famille de Michel Serres ; Évaluation des médecines alternatives de Jean-Marie Gueullette ; L'homme originaire ne descend pas du singe d'Olivier Rey ; Du spirituel et du psychologique de Dominique Salin ; La foi dans une culture mondialisée de Cardinal Gianfranco Ravasi ; Présence de René Char de Nathalie Nabert ; Figures Libres : Hommages à Jean-Marie Tézé ; Ainsi que notre carnet culturel : Expositions, Théâtre, Musique, Cinéma, Livres...

  • Le droit de se connecter et... de se déconnecter de Nathalie Sarthou-Lajus ; La mer, vecteur et enjeu du futur d'Emmanuel Desclèves ; L'Afrique du Sud, une jeune démocratie en crise de Sabine Cessou ; Internet, un nouvel espace de liberté sous surveillance d'Emmanuel Valjavec ; Entre chair et parole, la famille de Xavier Lacroix ; Maître Eckhart : penser à la limite d'Éric Mangin ; Hommes et femmes dans la Bible de Philippe Lefebvre ; Malick, Dumont, Rohmer : réenchanter le monde de Jean-François Pigoullié ; Figures Libres : Prendre la mer ; Ainsi que notre carnet culturel : Expositions, Théâtre, Musique, Cinéma, Livres...

  • La liberté d'un retrait de François Euvé ; L'esprit de la dissidence, Entretien avec Vladimir Boukovski, réalisé par Michel Eltchaninoff ; Questions sur la mort de Ben Laden de Jonathan Chalier ; Contre la "saine famille" de Fabrice Hadjadj ; Développement durable et crise de la représentation de Cécile Renouard ; Le sens de la vie chez Hans Jonas d'Éric Pommier ; Le Parvis des Gentils de Laurent Mazas ; Chine : vision(s) de la tradition de Nicolas Idier ; Figures Libres : La prière ; Ainsi que notre carnet culturel : Expositions, Théâtre, Musique, Cinéma, Livres...

  • Un nouveau pape de François Euvé ; Intervenir au Mali : le retour du politique de François Gaulme ; L'ancrage européen du Royaume-Uni en question de Frédéric Sarter ; La lecture à l'ère numérique de Sylvie Octobre ; Les familles recomposées de Julien Damon ; L'argent, rempart de la liberté ? Étonnante modernité de Benjamin Constant de Bruno Guigue ; De qui François est-il le nom ? de Bernard Forthomme ; Don Quichotte : un mythe pour notre temps ? de Jean Canavaggio ; Figures Libres : Le mythe jésuite ; Ainsi que notre carnet culturel : Expositions, Théâtre, Musique, Cinéma, Livres...

  • La part d'ombre de Nathalie Sarthou-Lajus ; Dilma présidente : les défis d'une succession de Raphaël Gutmann ; Somalie année zéro de Dominique Decherf ; En fin de vie, quelle assistance médicale ? de Patrick Verspieren ; L'exobiologie: de l'origine de la vie à la vie dans l'Univers d'André Brack ; Pour une conception renouvelée du bien commun de François Flahault ; L'Église romaine face à son avenir de Jean-François Chiron ; La Route de Cormac McCarthy, une apocalypse de l'horreur ; Léo Daguet et Marie Liénard-Yeterian ; Figures Libres : Courir ; Ainsi que notre carnet culturel : Expositions, Théâtre, Musique, Cinéma, Livres...

  • L'école catholique au service du bien commun de François Euvé ; L'enfant unique en Chine d'Isabelle Attané ; L'accès à l'eau, un droit pour tous d'Antoine de Ravignan ; La génération Y, une classe d'âge façonnée par le Net de Marie Boëton ; Quelles utopies à l'ère du numérique ? de Jean-Michel Besnier ; Un présent sans épaisseur de Paul Valadier ; Famille, mariage, genre et sexe, Le point de vue d'un bibliste de Jean-Noël Aletti ; Réflexions sur le roman Hyperion de Hlderlin de Pierre Jean Brunel ; Figures Libres : Le flamenco ; Ainsi que notre carnet culturel : Expositions, Théâtre, Musique, Cinéma, Livres...

empty