Les Éditions du Net

  • L'auteur : le médecin général Jules Beyne (1880-1968) est connu comme le fondateur de la médecine aéronautique en France : grâce à lui l'expertise du personnel navigant, la recherche et l'enseignement ont été développés entre les deux guerres mondiales. Mais rares sont ceux qui ont connaissance des épreuves qu'il a partagées, en tant que médecin de son régiment, avec les braves du 283e régiment d'infanterie pendant 1501 jours de guerre.

    Ce sont les notes, brutes, dans l'état où il les a écrites au jour le jour, que nous présentons. Ces notes dont il disait « En dehors des souvenirs qu'elles fixent ou qu'elles évoquent pour moi, [elles] n'ont d'autre valeur que leur sincérité dans le moment où elles furent écrites ». Cependant, à travers ses réflexions, ses inquiétudes, ses doutes, ses interrogations, on comprend comment un acteur du drame a vécu et analysé le conflit.

    Il raconte la retraite éperdue des survivants de son régiment décimé dans le combat d'Eton en août 1914. Il dit avec un humour féroce l'absurdité de certaines missions « destinées à conquérir les plumes blanches » de certains grands chefs, exprime l'ennui et la mélancolie des longs jours d'attente. Il nous emmène dans les profondeurs de son poste de secours du secteur de Fleury près de Verdun, où des hommes hallucinés, sortis des peintures noires de Goya, suffoquent dans l'angoisse.

    Des photographies que Jules Beyne nous avait transmises illustrent ce récit complété par des cartes des champs d'opération successifs et des notes explicatives.

  • Cet ouvrage est un corps composé de huit contributions, comme huit parties de corps, neuf en fait car l'introduction méthodologique de Bernard Andrieu lui offre une tête généreuse et subtile qui veut déplacer vers tous les sens (à tous les sens du mot) les frontières du corps, réelles ou métaphoriques, sociales, culturelles ou imaginées. Trop souvent, les colloques publiés donnent une impression de désarticulation méthodologique et conceptuelle : chacun y offre sa part, mais le tout ne semble pas « prendre ». Rien de cela ici, l'ouvrage est cohérent (corps et rang), chair faite pour penser - traduction quasi littérale de « food for thought ». Le livre fait corps par sa multidisciplinarité d'abord : sciences humaines et sociales, littérature, philosophie, empruntent les unes aux autres, s'irriguent mutuellement ; Chacun(e) est d'abord anthropologue, historien d'art, sociologue, littéraire, historien, etc... mais chacun (e) sait se confronter à la pensée des autres, en des métissages féconds. [...] Annette Becker

  • Cet ouvrage correspond à la publication des Actes du Colloque organisé à Dijon en mai 2015 au Centre universitaire catholique de Bourgogne par l'ISFEC Bourgogne Franche-Comté, le LIREFOP (Université Catholique de Lyon) et le CIEREC. Ce colloque s'est tenu quelques jours avant le Forum mondial de l'Education organisé par l'UNESCO à Ichéon (Corée du sud). Il se voulait une contribution de l'enseignement catholique aux travaux de ce Forum, durant lequel la question de la qualité en éducation a été largement débattue. La problématique du colloque visait à interroger le souci de la qualité en éducation à travers le temps de la formation des maîtres. Durant ce colloque, des universitaires venus de différents pays ont pu échanger leurs idées avec celles des formateurs-chercheurs des différents ISFEC participants (Dijon, Marseille, Montpellier...).

  • Tout laboratoire d'idées comprend dans ses finalités une intention d'interpellation.

    Pour l'évaluation des risques professionnels comme pour les plans de continuité d'activité, notre Fédération des Acteurs de la Prévention (FAP) se positionne en collectif catalyseur d'actions pour la préservation de la santé au travail et pour le développement de la culture de prévention.

    Dans le contexte de la COVID-19, nous avons constaté la diversité des approches des entreprises pour assurer la continuité voire la pérennité des activités essentielles à leur survie. Nous avons également mesuré chez de nombreux chefs d'entreprises leur désarroi, leur niveau d'impréparation et, parfois, même leur déni face aux situations de crise qu'ils avaient à gérer.

    C'est un paradoxe. Le projet, l'outil et le guide qui ont fait le plus défaut étaient à leur disposition et ils ne s'étaient pas emparés : le plan de continuité d'activité (PCA).

    Nos écrits proposent des témoignages du quotidien, des analyses critiques et autocritiques et des pistes pour l'action issues de nos activités professionnelles qui vous aideront à comprendre ou rebondir sur les enjeux du PCA.

    Rejoignez-nous pour d'autres projets ! Une condition prioritaire dans nos travaux : abandonner le « Oui mais » qui nous ralentit et lui préférer le « Et si » qui nous accélère.

  • Les changements climatiques, longtemps contestés, sont aujourd'hui scientifiquement démontrés.
    Leurs conséquences sur notre environnement et notre qualité de vie commencent à peine à être connues.
    Les connaissances scientifiques s'organisent, mais des champs entiers d'investigation restent inexplorés. Des controverses existent sur les solutions à mettre en oeuvre. Des politiques publiques émergent au niveau des États et de la communauté internationale, mais sans commune mesure avec les enjeux soulevés.
    Cet ouvrage rassemble une trentaine contributions permettant de confronter les connaissances actuelles sur le droit en lien avec les changements climatiques et une réflexion stratégique sur leurs conséquences pour les populations et les réponses des acteurs sociaux et institutionnels. Il est articulé autour des thèmes suivants : Le droit du changement climatique : droit de l'adaptation et adaptation du droit, Les droits des migrants environnementaux : quels migrants pour quelle protection ? ; Le droit et la gestion du patrimoine ; Le droit de la mise en oeuvre du droit : responsabilités et effectivité du droit.

  • Au vu du constat d'un besoin urgent de repenser le droit africain, les chercheurs africains et africanistes dont les contributions sont réunies dans cet ouvrage ont non seulement voulu réfléchir sur les conditions d'une adéquation des normes du droit positif aux réalités sociologiques, mais aussi et surtout, comme le dit si bien Etienne Le Roy, sur les possibilités de fonder une modernité, qui ne soit pas le recopiage de l'Occident, mais le produit d'un génie proprement africain. Ce faisant, ils ont voulu promouvoir les solutions originales qu'exige le contexte africain en conciliant les meilleurs apports du passé africain et de la modernité avortée ou inachevée dans un contexte de postindépendance.

  • Cinq personnages, un manoir de famille au milieu des herbes folles. Au fil des lettres qu'ils s'échangent, tous battent et rebattent les cartes de leur passé, fuient ce qu'ils sont et rejettent sur les autres la responsabilité de leurs choix. On erre alors dans les méandres de la mémoire, des non-dits, des secrets, des chimères.


    À l'origine, Flateurville, lieu artistique du 10e arrondissement de Paris, bric à brac d'objets hétéroclites, ancienne usine envahie par des créatures imaginaires.
    Sous la plume du collectif Barsacq, Flateurville est devenu Feuillevineuse.

  • Le relativisme, c'est-à-dire se laisser entraîner « à tout vent de la doctrine », apparaît comme l'unique attitude à la hauteur de l'époque actuelle. L'on est en train de mettre sur pied une dictature du relativisme qui ne reconnaît rien comme définitif et qui donne comme mesure ultime uniquement son propre ego et ses désirs. La compréhension de la dictature du relativisme nous invite à nous plonger dans l'étude des principes fondamentaux dont la connaissance conforte la colonne vertébrale d'un esprit bien formé, apte à engager des actions bien pensées et efficaces. Y a-t-il une vérité ? Qu'est-ce que la liberté, l'autorité ? etc. Ce dossier a l'avantage de revisiter l'ensemble de ces thèmes fondamentaux en lien avec les questions politiques contemporaines, comme l'écologie, le gender, la dénaturation du mariage, etc. Ainsi, les éléments les plus classiques et indispensables de la formation politique seront saisis plus facilement, car ils ne sont nullement déconnectés de la situation actuelle.

  • Vers où s'orientent le management et le leadership, cet art d'entrainer les personnes ? À cette question, qui en ouvre tant d'autres, dans le contexte de l'accélération des multiples mutations du monde, quarante dirigeants d'entreprises, de tous secteurs et tailles, apportent leur réponse. Exercice unique : ceux qui se livrent ici ne sont pas des théoriciens assis. Ils sont des dirigeants dans l'action, managers du réel, de la complexité quotidienne. Ruptures technologiques, enjeux éthiques, quête de sens, approche des nouvelles générations : ce livre dessine dans une société aux équilibres renouvelés, un management par le sens pour une entreprise toujours plus responsable.
    Mais, parce qu'il donne la parole à des acteurs du quotidien, cet ouvrage, riche de témoignages, de convictions, et de multiples enseignements pratiques, ne masque rien des difficultés et des obstacles.

empty