Le Cherche-Midi


  • Un outil qu'il est indispensable aux intellectuels !

    UN OUTIL QU'IL EST INDISPENSABLE AUX INTELLECTUELS

    Cher lecteur de cette quatrième de couverture,
    Vous êtes un intellectuel (ne voyez dans cette affirmation aucune flagornerie, mais une simple manoeuvre pour vous inciter à acheter le livre, si ce n'est déjà fait).
    Étant un intellectuel, vous maniez les mots, les locutions, les citations ; vous utilisez des noms propres, évoquez des dates et des lieux - bref, vous faites des phrases, organisez des pensées parfois géniales (mais pas toujours).
    Un exemple ? À Maurice, qui vient de vous demander : " Eh, Paulo, d'où que je pose le carton avec les morceaux du nain de jardin que tu voulais éclairer la pelouse avec ? ", vous répondez : " Là, dans le coin ! "
    Et tout à coup, paf ! (voir ce mot), vous avez un doute...
    Quel coin ? Et d'abord, qu'est-ce qu'un coin ? Quel est le sens de " coin " ? Y a-t-il d'autres sens à " coin " ?
    Alors, tout naturellement, vous ouvrez le dictionnaire que vous avez en main. Vous cherchez le mot " coin " et vous en trouvez la définition :
    COIN demi-canard
    Vous venez, peut-être sans le savoir, d'indiquer à Maurice qu'il doit poser le carton à l'intérieur d'un volatile coupé en deux.
    Il y a un millier de définitions comme celle-là dans ce dictionnaire encyclopédique. Vous voyez bien qu'il est indispensable !
    Le Rédacteur en chef

  • Depuis cinquante ans, le niveau de vie des Français a sensiblement augmenté. Ils gagnaient en moyenne l'équivalent de 2 000 € par an en 1968 et gagnent aujourd'hui 25 000 €. Qu'avons-nous fait de cet argent ? Il a été pour partie dépensé bien sûr, mais comment ? Et nous avons épargné et investi évidemment, mais où ? Toutes ces évolutions sont détaillées ici, comme une plongée dans l'aventure financière des ménages français, si révélatrice de l'histoire et de la culture de notre société. Puis, à partir d'une étude qualitative réalisée avec le concours de l'Ifop, cet ouvrage présente les grandes tendances actuelles en matière de placement et de comportement face à l'argent.
    Nous avons fait ressortir six profils représentatifs de la population française : les jeunes, les familles "traditionnelles", les célibataires quadragénaires sans enfants, les familles monoparentales, les jeunes seniors et les retraités. Chaque lecteur va ainsi pouvoir s'identifier à un des profils, se comparer à ses semblables et s'inspirer des bons choix patrimoniaux proposés par un conseiller en gestion de patrimoine, métier qui a, lui aussi, beaucoup évolué depuis cinquante ans. Il a aujourd'hui la double fonction de définir une stratégie patrimoniale sur mesure tenant compte des grands événements de la vie, puis de sélectionner les meilleurs produits pour mettre en oeuvre cette stratégie.

  • " Rien ne se perd, tout se transforme "
    Repousser la rareté, économiser l'énergie, réduire le gâchis, tout être doué de raison ne peut que souscrire à ces objectifs de bon sens.
    Pourquoi tardons-nous tellement à nous engager dans une économie plus efficiente que l'ancienne en même temps que plus responsable ?
    Pourquoi nous acharnons-nous à refuser d'entendre la leçon de Lavoisier qui est celle de la vie même ? " Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ". Dans la vie, qu'on peut aussi baptiser nature, tout déchet est future ressource, comme toute ressource deviendra plus tard déchet.
    Pourquoi ces réticences à imiter la vie, une start-up, pourtant, qui a fait ses preuves depuis qu'elle a vu le jour, il y a 4,5 milliards d'années ?
    Pourquoi demeurer aveugles à l'évidence d'un bénéfice vite accessible à tous, et nécessaire à long terme si nous voulons léguer autre chose qu'un cauchemar à nos enfants et aux descendants de leurs enfants ?
    Pourquoi ce manifeste ? Pour tenter de comprendre. Et pour proposer des moyens d'agir. Pas ventre plus mou que l'évidence, nul consensus plus piégeux. On vérifie qu'on est " en gros " d'accord, on se sourit, on se sent joyeux et paisibles de partager, on s'en satisfait, on hoche la tête, on prend l'air entendu et on passe à autre chose.
    Pourquoi tous ces gens, si différents, réunis pour ce manifeste, pourquoi des regards si divers, nourris d'expériences si vastes, de savoirs et de métiers si dissemblables ? Pour repérer, sans faux-semblant, les raisons de ce retard imbécile. Et pour en déduire, sans traîner, les chemins du possible.

  • La compilation du Rire !Ce best of des pensées, des répliques et des anecdotes les plus drôles présente le meilleur de l'humour, de Sacha Guitry à Jean Yanne, en passant par Coluche, Frédéric Dard ou Woody Allen. Un mini-festival de drôlerie et de gaieté qui a le pouvoir magique de provoquer le rire ou le sourire à chaque page. Remercions ces écrivains dont les propos acides, cruels, tendres, narquois ou provocateurs nous font oublier - en les prenant pour cibles - les misères du quotidien.
    " La différence entre un idiot riche et un idiot pauvre : un idiot riche est riche, un idiot pauvre est un idiot. " (Coluche)
    " Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent que ceux qui sont aussi bêtes que lui. " (Pierre Dac)
    " Il y a des femmes dont l'infidélité est le seul lien qui les attache encore à leur mari. "(Sacha Guitry).
    Le sens de la réplique est un art à part entière, au panthéon duquel siègent quelques grands maîtres, comme Jean Yanne qui, au maître d'hôtel d'un restaurant russe qui l'interroge sur ce qu'il aimerait que l'orchestre lui joue, rétorque :
    " S'ils veulent vraiment me faire plaisir, qu'ils jouent aux dominos ! " Plus désopilantes les unes que les autres, les anecdotes présentées aussi ici, mettant en scène Picasso, Victor Hugo et bien d'autres, sont toutes un éloge de la folie et de l'humour dans la vie quotidienne et tendent à montrer qu'il n'y a pas de grands hommes sans ce sens de la fantaisie propre à illuminer l'existence de chacun.

  • " Les parfums des fleurs sont les paroles d'un autre monde " Christian Bobin
    Comment dire le parfum des frangipaniers d'Indonésie, celui des myosotis des Alpes suisses ou des orchidées du Brésil ? Comment traduire l'odeur du printemps polaire et du vin cuit capiteux des haciendas ?
    Les auteurs de ces nouvelles explorent des univers poétiques et souvent inattendus. Leurs voyages parfumés nous emmènent au bout du monde, au bout de nous-mêmes parfois. Toujours, ils nous rapprochent de l'autre, faisant resurgir le souvenir d'une mère oubliée, la silhouette solaire d'une amoureuse. Et si un parfum de rose ne peut éviter une guerre, il redonne de l'espoir en l'humanité qui est en nous.
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.

  • La sixième édition du prix des Abeilles de Guerlain.L'été, saison de toutes les espérances. Rêve de ciel bleu, d'un temps qui s'étire, de vacances et de dépaysement. Il se fait parfois attendre mais toujours survient. Tiendra-il ses promesses ?
    Les nouvelles ici réunies nous parlent d'un temps où éclosent les amours, où les enfants, plus libres que jamais, rient, courent, jouent, s'ennuient quelquefois. Elles sonnent l'heure des retrouvailles familiales et ravivent les jours heureux.
    Certaines empruntent les chemins de traverse du fantastique et de l'anticipation pour mieux révéler ce que l'homme a de pire - le dérèglement climatique en fait foi - ou de meilleur... Sortirons-nous grandis de cet été-là ?
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.

  • Un livre citoyen et mobilisateur.Après janvier et novembre 2015, après la juste émotion doit venir le temps de la réflexion sur notre capacité à " penser mieux " le vivre ensemble, à incarner au quotidien les valeurs qui le définissent. Vivre ensemble, c'est aussi s'entendre ou débattre sur les idées et les mots qui les expriment. Historiens, sociologues, philosophes, juristes, écrivains, acteurs de l'Éducation nationale constituent ce " carnet d'idées " à voix multiples qui rappelle les faits, décryptent les enjeux et invite à continuer le débat, qu'il s'agisse de la liberté, de l'école, des symboles républicains, de la laïcité, des lieux de mémoire, des discriminations... Les actes sont racontés à travers des actions concrètes ou des initiatives, donnant ainsi une preuve du vivre et du faire ensemble sur le terrain.
    Ce livre est bien plus qu'un simple message lancé dans l'urgence : c'est l'occasion d'un rappel des valeurs et des principes qui cimentent la société que nous entendons transmettre à nos enfants.
    Sous la direction de Thierry Beaudet

  • La cinquième édition du prix littéraire des Abeilles de Guerlain
    Faut-il s'en étonner ? Les mots déjà s'entrelacent : les accords, l'harmonie, les notes, la gamme, jusqu'à la composition, même. Si le girofle est un si, la citronnelle est un fa et le sol un pois de senteur : les sens s'emmêlent quand un parfumeur séduit une musicienne, quand un baiser prend le goût de l'orange et du chocolat chaud, et la saveur d'une longue et tendre valse.
    Les partitions parfumées des nouvelles ici réunies nous entraînent à Téhéran, à Sarajevo, à Versailles, où Lully trouve l'inspiration dans le potager du Roi, entre lavande et romarin. On y entend Alain Souchon et Othello, Offenbach et George Gershwin ; on respire les notes boisées d'une contrebasse ou les effluves alcoolisés d'un rock tonitruant. Et toujours le do, à l'odeur de jasmin.
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.

  • Quand l'écologie pose son diagnostic.L'actualité nous le rappelle sans cesse : les maladies comme le paludisme, le Sida, ébola ou zika sont difficiles à combattre, et les maladies chroniques de type cancer, diabète ou maladies cardio-vasculaires toujours plus meurtrières. Pour la première fois de son histoire, l'humanité voit même son espérance de vie diminuer. Pour comprendre les raisons de cette crise sanitaire, l'écologie scientifique pose un autre regard sur la santé qui prend en considération les transformations de l'environnement et l'évolution de nos modes de vie.
    Cette nouvelle approche évolutive et écologique des problèmes de santé tente d'élucider les mécanismes en jeu dans la transmission et l'émergence de nouveaux pathogènes, mais aussi dans la résistance toujours croissante aux antibiotiques. Elle permet de mesurer l'effet des facteurs environnementaux sur la santé : concentration urbaine et industrielle et nouveaux comportements induits en matière d'alimentation et d'activités physiques.
    Cet ouvrage rédigé par des spécialistes issus des laboratoires du CNRS ou associés fait le point sur les recherches en écologie de la santé. Il permet à chacun de comprenre pourquoi il est essentiel de remonter aux sources environnementales et comportementales de nos maux, et de ne pas se limiter aux symptômes.


  • Le goût des choses.

    Épicurien revendiqué, Pierre Arditi est, depuis toujours, amateur de bonne chère et de bons mots. Aussi était-il la personnalité idéale pour présenter cette anthologie des pensées les plus drôles consacrées à la gastronomie et au bien-vivre.
    Nombre d'artistes, dont une ribambelle de monstres sacrés dans leurs domaines respectifs, ont en effet rivalisé d'esprit à travers les siècles pour nous vanter les plaisirs de la table, de Voltaire à Jean Yanne, en passant par Alphonse Allais, Frédéric Dard, Jacques Prévert, Claude Chabrol ou encore Jim Harrison et Alfred Hitchcock.
    " Toutes ces éminentes personnalités, écrit Pierre Arditi, se font une joie de nous rappeler que la bonne chère, la bonne bouffe, le joli casse-dalle, le petit coup sur le bord du zinc, bref, ce plaisir que nous prenons à nous faire plaisir n'est non seulement pas condamnable, mais chaudement recommandé, jusqu'à la seconde même où ce plaisir nous transforme en poètes de nous-mêmes, en titilleurs d'imaginaire, en compagnons de jeu que seule réunit la volonté de rire de nous avant d'être obligé de nous taire. "

    Savoureux !

  • Soixante éclats de rire à la minute garantis grâce à ce livre, où tous les plus grands maîtres de l'ironie sont présents : Coluche, Pierre Desproges, Les Nuls, Raymond Devos, Jean Yanne, Patrick Timsit, mais aussi Woody Allen, Jacques Martin...Dieu a dit : " Il faut partager. " Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit. ColucheLa fidélité ? Il ne faut pas oublier que le mariage a été institué à une époque où l'espérance de vie ne dépassait pas 30 ans. Jacques DutroncJe plains les gens petits : ils sont les derniers à savoir quand il pleut. Peter Ustinov ...mais aussi des anecdotes, des sketches inédits et des bourdes ! Enrichi d'illustrations désopilantes de Chaval et de Piem, ce recueil se rendra vite indispensable au bien-être de vos journées ensoleillées par le rire !

  • J'adore la bouffe chinoise. Mon plat préféré est le 27.Clement AtleeQuand mon heure sera venue, je veux mourir dans le calme et la dignité, comme mon père, et surtout pas en criant et en hurlant comme ses passagers.Pat O'BrienJe me souviens parfaitement de la première fois où j'ai fais l'amour. J'ai encore le reçu.Groucho MarxPour gagner ma vie, j'ai vendu des meubles. Les miens.Lee DawsonLa seule fois ou Rifkin et sa femme avaient connu l'orgasme simultané, c'est quand ils avaient divorcés.Woody AllenL''efficacité de l'humour anglo-saxon n'est plus à démontrer. Vous retrouverez dans ce petit livre le meilleur des pensées, signées des grands maîtres du genre (Woody Allen, Lenny Bruce, etc.) mais aussi des humoristes contemporains (Jerry Seinfield, Rodney Dangerfield, etc.). Un véritable feu d'artifice d'humour !

  • Concours de nouvelles Les Abeilles de Guerlain 3e éditionLe premier émerveillement est un mystère, celui d'une sensation tactile qui bouleverse nos émotions et libère nos rêves. Le velours d'une étoffe et le velouté d'une pêche disent le plaisir et l'espoir, la fourrure animale réveille un sens endormi. Douceur de la peau et barbe à papa qui colle aux doigts mais qui sent bon la vie.
    L'espoir impatient d'un frôlement de main trahit le désir. Le contact est souvent miraculeux : il guérit et recrée le monde, par la magie de l'argile ou d'une touche de piano. Cette caresse-là raconte toute notre humanité.
    Beaucoup en sont heureux, certains le redoutent : les auteurs de ces nouvelles ont fait du toucher le formidable matériau de leur monde imaginaire.
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.
    Pour tout savoir sur le prochain opus à paraître en mai 2018 :
    https://www.cherche-midi.com/les-abeilles-de-guerlain

  • 4 avril 2015 - Journée de l'autisme" "Qu'est-ce que tu penses que tu as ?' Il avait ouvert les mains, pour montrer qu'il n'avait rien, et ça l'avait fait rire, l'étudiante. "Qu'est-ce que tu as de différent des autres ?' Il avait hésité. "Ce que j'ai de différent ? J'ai un blouson avec des rayures vertes.' "
    La Bécassine de Wilson, Élisabeth Motsch
    Familles, médecins, associations : tout le monde s'exprime sur l'autisme, souvent avec pertinence et ignorance, parfois avec compassion. Mais les personnes autistes elles-mêmes, qu'éprouvent-elles ? Que savons-nous de leurs sentiments, leurs sensations, leurs plaisirs et leurs peurs ? Certes, la recherche nous en apprend chaque jour davantage, mais l'autisme reste mystérieux et la personne avec autisme, tout à son monde intérieur, demeure encore énigmatique aux yeux des autres.
    Oser imaginer l'autisme, le décrire intimement, le mettre en scène de manière romanesque contribue aussi à mieux le comprendre. À travers la fiction ou le récit, des cinéastes et des écrivains, dont certains ont des syndromes autistiques, affirment dans ce recueil leur façon de vivre et de voir le monde.
    Cet ouvrage a bénéficié du soutien de la Fondation Orange.
    L'ensemble des droits d'auteur est reversé au profit d'associations agissant dans le domaine de l'autisme.


  • Déjà 15 ANS qu'on s'gêne plus et c'est pas maintenant qu'on va commencer !

    Tous les jours depuis déjà quinze ans, Laurent Ruquier et son équipe de chroniqueurs improvisent autour de l'actualité, pour le plus grand plaisir des auditeurs d'Europe 1.
    Nous vous proposons de retrouver ici une sélection du meilleur et du plus drôle de l'émission " On va s'gêner ". Des emportements de Pierre Bénichou à la mauvaise humeur réjouissante d'Olivier de Kersauson, en passant par les coups de gueule de Christine Bravo ou les compliments de Steevy, c'est un casting de rêve que l'on retrouve : Michèle Bernier, Jean-Marie Bigard, Guy Carlier, Fabrice Éboué, Isabelle Mergault, Jérémy Michalak, Yann Moix, Claude Sarraute, Titoff, etc. Cerise sur le gâteau, Laurent Ruquier nous offre, " sans augmentation du prix des consommations ", des portraits aussi irrésistibles qu'inédits de ses fidèles chroniqueurs.
    Pierre Bénichou (à Paul Wermus) : Si y avait un championnat du monde des cons, tu serais numéro 2.
    Laurent Ruquier : Pourquoi numéro 2 ?
    Pierre Bénichou : Parce qu'il est trop con pour être premier !
    *
    Olivier de Kersauson : Le Havre, c'est vachement beau. Tout est gris. Tu ne sais pas si tu es dans la mer, dans la rue ou dans le ciel !
    *
    Laurent Ruquier : Pierre Bénichou est de très mauvaise humeur aujourd'hui.
    Pierre Bénichou : Non, mais j'ai décidé d'élever le niveau.
    Olivier de Kersauson : Eh ben, pars !
    *
    Steevy : C'est indéniable, avant, je ne savais rien sur rien.
    Laurent Ruquier : Maintenant, vous savez rien sur tout !


  • Concours de nouvelles Les Abeilles de Guerlain 2e édition

    Il sera ici question d'une clé verte, d'un pigeon albinos, du bleu mouillé, du gris qui sent l'érable et d'un dieu... dont on ne dira rien dans ces lignes.
    Une même palette, dix-sept auteurs, dix-sept nouvelles teintées de rouge, de bleu et de jaune, de vert parfois. Ces textes, très différents les uns des autres, disent les souvenirs apaisés de l'enfance, la tourmente de la création picturale, le chancellement d'un monde soudain passé en noir et blanc...
    Le fantastique, la poésie ne sont jamais très loin. Proust, Rimbaud, Malevitch et Vermeer semblent veiller sur ces pages arc-en-ciel, guidés par une fillette aux mains mystérieusement bleues....
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.


  • Concours de nouvelles !

    Un homme obstiné qui veut faire sortir de la mer un phare improbable. Une enfant pour qui un chromosome supplémentaire est un atout extraordinaire. Un jeune faucon qui n'aime pas les oiseaux. Deux adolescents amoureux au milieu des ruines d'un ghetto. Une ouvreuse de cinéma à l'appétit incompréhensible... Quel point commun entre ces héros et les quelques autres qui peuplent ce recueil ? Une formidable énergie de vivre, de survivre, d'exister.
    Vingt nouvelles attachantes, émouvantes, drôles, étonnantes, jubilatoires et parfois terribles. Vingt auteurs aux genres différents. Vingt occasions de s'évader.
    Ces vingt textes sont les finalistes d'un concours de nouvelles que le Groupe EDF a organisé en 2011 pour encourager ses salariés et ses retraités à prendre la plume pendant leurs loisirs, qu'ils soient passionnés d'écriture ou simples amoureux des mots.

  • Tout l'équilibre de notre planète repose sur les océans, qui recouvrent plus de 70 % de la surface de la Terre. Mais que sait-on vraiment de ce monde des profondeurs ? Si en quelques années les connaissances ont progressé, l'environnement marin et les interactions complexes qui régissent son fonctionnement restent mal connus. Sait-on, par exemple, que dans cet immense réservoir de biodiversité la grande majorité des espèces reste encore à identifier ? Que des organismes microscopiques y jouent des rôles essentiels, comme dans la formation des nuages ? Que les habitants des abysses y ont adopté des modes de vie surprenants leur permettant de tolérer des conditions toxiques, brûlantes ou pauvres en oxygène ?
    Évoquer les mondes marins, c'est aussi aborder la diversité des littoraux qui abritent une multiplicité d'écosystèmes. C'est enfin raconter l'histoire de l'humanité si intimement liée à celle des océans, humanité qui se doit d'apprendre à les préserver et à en faire un usage raisonné. La recherche, située au carrefour de nombreuses questions écologiques, environnementales et sociales, se fait plus que jamais l'écho de ces enjeux.
    Des spécialistes des mondes marins issus des laboratoires du CNRS, des universités et d'autres organismes de recherche français dressent un état des lieux des océans en présentant les travaux menés dans ce domaine et tracent les voies prospectives de recherche pour les années à venir. Un livre pour tous les amoureux de l'océan !
    Un ouvrage collectif sous la direction de Bruno David et Catherine Ozouf-Costaz et Marc Troussellier
    Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS.
    Dans la même collection : Biodiversité(S), nouveaux regards sur le vivant ; Mondes polaires, hommes et biodiversités, des défis pour la science ; Écologie chimique, le langage de la nature.

  • Avec un DVD inclus !Fluide et lumineuse, enveloppante et caressante, parfois feutrée, parfois chantante, l'eau fascine autant qu'elle intrigue. Nul n'échappe à sa magie, que ce soit un champion de natation de l'envergure de Frédérick Bousquet ou un jeune enfant, dont l'imaginaire fertile nourrit les premières explorations aquatiques. Les plus belles aventures ne se vivent pas nécessairement à l'autre bout de la Terre, et la simple découverte d'un nouvel élément permet de s'éveiller au monde un peu plus chaque jour.
    Explorer, c'est grandir, s'affirmer et gagner en autonomie ! Dans cet ouvrage pédagogique riche en illustrations exceptionnelles, la Fédération française de natation a mis en oeuvre tout son savoir-faire pour répondre aux interrogations légitimes des parents et les aider à découvrir les différentes étapes d'un éveil aquatique réussi.

  • D'Edgar Morin aux ouvrières de Lejaby, 80 paroles inédites et citoyennes pour comprendre le monde de demain. Pourquoi un philosophe et un champion de natation ? Une enseignante de maternelle et un astrophysicien ? Un chef d'orchestre et une économiste ?
    Parce que demain ne s'inventera pas seul. Parce que notre destin solidaire nous impose le " nous collectif, le croisement des regards et des questionnements. Célèbres ou anonymes, les témoins de ce livre militant observent et repensent le monde, au gré de leurs expériences, de leurs utopies ou de leurs engagements.
    En ces temps de brouhaha médiatique et de pessimisme démobilisateur, ce livre est un formidable laboratoire d'idées pour les défis que nous devons relever en matière d'éducation, d'environnement, d'économie, de culture, de citoyenneté... Ces 80 paroles, provenant toutes de sociétaires de la MAIF, sont autant de perspectives dont chacun pourra s'emparer pour construire un avenir meilleur. Elles nous livrent un message d'optimisme et nous disent que rien n'est jamais écrit d'avance.
    Edith Arnoult-Brill, Annie Baloge, Claude Benassi, Pascal Boniface, Alexis Botaya, André Brahic, Patricia Bristol, Mireille Bruyere, Jean-Claude Casadesus, Lulu Castera, Denis Cheissoux, Alain Costes, Christian Cottet, Bernardette Coupechoux, Xavier Darcos, Danièle Demoustier, Juliette Desmarais, Alain Détolle, Corinne Dogemont, Katell Drouet, Antoine Dufour, Dany-Robert Dufour, Sophie Dumas-Delage, Laura Dupinay, Michael Foessel, Maryline Fontan, Martine Fournier, Geneviève Gaillard, Charles Gardou, Geneviève Garrigos, Pierre Gauthier, Yves Gervais, Nonna Goasguen, Laurent Golovkine, Jean-Luc Guilhaumon, Benoît Hamon, Aziz Jellab, Jean Jouzel, Faustine Kopiejwski, Clotilde Lacroix, Rosy Laffitte, Bernard Laumon, Jean-Michel Laxalt, Claudine Le Guen, Agnès Lemoins, Rania Maalem, Claude Maurel, Paul Maury, Christian Monjou, Yves Montoya, Edgar Morin, Laurent Mucchielli, Jean-Jacques Mulot, Erik Orsenna, Jean-Marie Pelt, Henri Pena-Ruiz, Muriel Pernin, Lionel Pinard, Christophe Ramblière, Bruno Rebelle, Joël de Rosnay, Marcel Rufo, Julie Santucci-Picard, Julien Savino, Michel Serre, David Smetanine, Serge Soudoplatoff, Mathieu Stern, Bernard Stiegler, Catherine Sztal-Kutas, Pierre-Henri Tavoillot, Viviane Tchernonog, Richard Texier, Chantal Thomas, Bernard Tissot, Philippe Torreton, Florence Torta, Marie Vannetzel, Olivier Wierviorka, Khoukha Zegdoubi.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le meilleur de l'humour à (tout) petit prix !
    Eclats de rire est une collection d'humour spécifiquement numérique à tout petit prix.
    Jean Yanne - Coluche - Jacques Dutronc - Franck Dubosc - Groucho Marx - Raymond Devos - Gad Elmaleh - Laurent Ruquier - Jamel Debbouze - Patrick Timsit - etc.
    disponibles dans la même collection :
    Eclats de rire - L'Amour et Eclats de rire : L'Alcool

    ALCOOL - La seule arme qui m'intéresse, c'est le tire-bouchon. Jean Carmet
    RELIGION - Dieu a créé l'homme. Et ensuite, pour le remercier, l'homme a créé Dieu. Philippe Geluck
    AMOUR - Je me souviens parfaitement de la première fois où j'ai fait l'amour. J'ai encore le reçu. Groucho Marx

  • Le meilleur de l'humour à (tout) petit prix !
    Eclats de rire est une collection d'humour spécifiquement numérique à tout petit prix.
    Jean Yanne - Coluche - Jacques Dutronc - Franck Dubosc - Groucho Marx - Raymond Devos - Gad Elmaleh - Laurent Ruquier - Jamel Debbouze - Patrick Timsit - etc.
    disponibles dans la même collection :
    Eclats de rire - La Religion et Eclats de rire : L'Amour

    ALCOOL - La seule arme qui m'intéresse, c'est le tire-bouchon. Jean Carmet
    RELIGION - Dieu a créé l'homme. Et ensuite, pour le remercier, l'homme a créé Dieu. Philippe Geluck
    AMOUR - Je me souviens parfaitement de la première fois où j'ai fait l'amour. J'ai encore le reçu. Groucho Marx

empty