FeniXX réédition numérique (Le Félin)

  • Le colloque de Venise est une date dans l'histoire de l'évolution des idées contemporaines. Pour la première fois un ensemble de personnalités scientifiques, de renommée internationale, appartenant à seize nations différentes, ont signé une déclaration commune. Cette déclaration fait de nous des hommes du XXe siècle. Elle illustre une nouvelle vision du monde engendrée par la révolution scientifique actuelle. C'est la fin des idées reçues sur lesquelles nous vivons depuis le XIXe siècle. Jamais jusqu'à ce jour des hommes de sciences ne se sont exprimés plus clairement : la nature du réel n'est plus quantitative mais qualitative. L'homme n'est plus séparé de l'univers, mais l'univers est un ensemble d'interactions dont l'homme fait partie. Ce livre présente à la fois quatre textes des participants du colloque : les physiciens Nicolo Dallaporta, Basarab Nicolescu, Henry P. Stapp et l'écrivain Michel Random. Il contient également l'essentiel des débats et des entretiens qui ont eu lieu à Venise. Ce livre s'adresse à tous ceux, scientifiques, philosophes et hommes de culture qui veulent vivre avec leur temps c'est-à-dire comprendre les bouleversements prodigieux qu'apporte la révolution scientifique contemporaine. D.A. Akyeampong (Ghana), Ubiratan d'Ambrosio (Brésil), René Berger (Suisse), Nicolo Dallaporta (Italie), Jean Dausset (France, Prix Nobel), Maitraye Devi (Inde), Gilbert Durand (France), Santiago Genoves (Mexique), Susantha Goonatilake (Sri Lanka), Avishai Margalit (Israël), Yujiro Nakamura (Japon), Basarab Nicolescu (France), David Ottoson (Suède), Michel Random (France), Jacques G. Richardson (France - États-Unis), Abdus Salam (Pakistan, Prix Nobel) représenté par L.K. Shayo (Nigéria), Rupert Sheldrake (Royaume-Uni), Henry P. Stapp (États-Unis), David Suzuki (Canada).

  • Villes surpeuplées, gaspillage et épuisement des ressources naturelles, chômage irréductible, guerre économique Nord-Sud... la planète est en danger. Pourtant, si l'ampleur de la crise écologique et sociale planétaire est de mieux en mieux perçue, les solutions proposées sont rares ou sans effets. Les familles politiques classiques, de « droite » ou de « gauche », cherchent à réduire l'écologie à la seule protection de l'environnement et communient dans une même croyance naïve : l'économie libérale serait capable, spontanément, d'assumer les désordres et les coûts écologiques d'une croissance non maîtrisée. Une croyance démentie par les faits. Dans cet ouvrage, fruit de multiples débats, de nombreux questionnements et d'analyses originales, les Verts apportent un éclairage radical : pour préserver les chances des générations futures, il faut remettre en cause le modèle économique dominant et penser le projet d'une autre civilisation. Sous la forme d'un Dictionnaire de l'écologie politique, les Verts proposent ici l'essentiel de ce projet : les idées-forces et les principes qui guident la réflexion écologique et son action (partage du travail, antiproductivisme...), la désignation claire des oppositions (le lobby militaire, le Gatt...) et aussi les urgences et les propositions de réforme (la sortie du nucléaire, un autre aménagement du territoire, l'Europe...). « Le Livre des Verts », pour avancer des propositions réalistes ouvrant la voie à une alternative politique urgente et nécessaire.

empty