Ausonius Éditions

  • Les champs disciplinaires de l'histoire grecque étudiés par Claude Mossé sont variés. Cet ouvrage tente d'en rendre compte en rééditant un ensemble d'articles, souvent issus de colloques publiés en dehors de France. Autour de cinq thèmes, « Économies et Sociétés », « Femmes et Famille », « Droit et Politique », « La Guerre », « Lectures de l'Histoire », se dégagent l'éclectisme et l'originalité d'une pensée sans cesse remise en cause. Ces études ici réunies donnent de l'histoire des cités grecques à l'époque archaïque et classique l'image d'une civilisation dans laquelle action et réflexion étaient étroitement liées, mais aussi une image éloignée de toute hagiographie d'une quelconque « Grèce éternelle ».

  • Dans le domaine des études sur l'économie antique, et plus particulièrement romaine, de nombreuses enquêtes ont porté sur les intérêts économiques des divers milieux sociaux et notamment des élites sénatoriales, équestres et municipales, ainsi que des groupes statutaires liés à leurs affaires (esclaves, affranchis). Toutefois, les choix et les modes de pensée de ces agents économiques, la façon dont ils prenaient leurs décisions, les motivations qui les y amenaient et la place qu'ils tenaient respectivement dans la réalisation de ces décisions ont été relativement négligés. Pourtant, ni la documentation ni les outils conceptuels ne font défaut pour aborder ces questions, et les recherches consacrées aux économies modernes, préindustrielles et industrielles en ont montré tout l'intérêt. C'est cette lacune que ce livre souhaite contribuer à combler, à partir des travaux et des débats menés dans le cadre d'un programme de recherches du Centre Gustave Glotz (UMR 8585, Paris).

  • Durant toute l'Antiquité, l'historien Thucydide a constitué une référence obligée et un modèle qui a inspiré nombre de continuateurs et d'imitateurs, en milieu grec et à Rome, que ce soit pour sa méthode ou pour les caractéristiques formelles de son oeuvre. Cet engouement, qui a perduré jusqu'au Moyen Âge byzantin et ne s'est pas démenti à la Renaissance, redouble à partir du xviiie siècle, au moment où l'histoire se construit comme « science » : la Guerre du Péloponnèse devient alors le paradigme de l'histoire « véritable », rationaliste et positiviste. C'est aussi au xviiie siècle que se construit une certaine image de l'Athènes classique, largement tributaire de la vision qu'en donne Thucydide. Cependant, depuis quelques années, l'héritage documentaire auquel son nom est attaché se voit de plus en plus contesté par les historiens et les archéologues spécialistes de cette période. La fortune de Thucydide, les modalités de sa réception ont donc varié selon les époques, et ce sont ces fluctuations qu'il a paru nécessaire d'étudier sur la longue durée, de manière aussi exhaustive que possible, en croisant les points de vue disciplinaires.

empty