éditions ASAP






  • Extrait
    – Tu aimes aller à l'école, demande la maman de Toto ?
    – Oui, mais c'est long entre les récréations !
    **********
    Toto commence un puzzle et ne le termine qu'un an plus tard. Alors Toto va voir son papa et lui dit :
    – Papa, tu disais que j'étais le roi des andouilles, mais j'ai réussi un puzzle en un an alors qu'il y avait marqué sur la boîte « de 4 à 8 ans » !
    **********
    Toto se plaint à un ami :
    – Ma mère m'a puni pour une chose que je n'ai même pas faite.
    – Ah oui ? Qu'est-ce que c'est ?
    – Mes devoirs…
    **********
    Toto et son grand-père vont à l'opéra.
    – Dis, papy, qui est le type qui fait de grands gestes ? demande Toto.
    – C'est le chef d'orchestre, bien sûr !
    – Pourquoi fait-il peur à la dame, avec son baton ?
    v – Mais il ne lui fait pas peur !
    – Ben alors, pourquoi crie-t-elle comme ça ?
    ********** Toto est à l'école, La maîtresse leur a demandé de faire un dessin.Toto dessine…
    Ensuite elle passe dans les rangs pour voir ce que les élèves ont fait.
    Soudain elle voit le dessin de Toto et s'exclame :
    – Toto, tu n'a rien dessiné !?
    Toto répond :
    – Si madame j'ai dessiné !
    – Je ne vois qu'un point ! Quel est l'intérêt de faire un point ?
    – Ce n'est pas un vulgaire point; c'est un avion.
    – Un avion ?
    – Oui quand il est très loin dans le ciel !






  • Extrait
    Il y a quelques jours, on discutait tranquillement, quand un de mes copains s’est exclamé : « Hé ! Les gars, j’ai lu quelque part qu’il y avait des hormones femelles dans la bière ! »
    Comme on aime bien les expériences, on a décidé de tous boire une dizaine de bières pour vérifier ses dires…
    Au bout de dix bières :
    – nous avions tous pris du poids,
    – nous parlions beaucoup pour ne rien dire,
    – nous ne pouvions plus conduire correctement,
    – il nous était impossible de tenir un raisonnement simple,
    – nous refusions obstinément de reconnaître que nous avions tort même lorsque cela était évident et, pour couronner le tout, on allait pisser toutes les cinq minutes.
    Nous pensons qu’il est inutile de pousser les tests plus loin… Il y a bien des hormones femelles dans la bière.
    ¦ ¦ ¦
    À la maternité, une jeune maman ayant tout juste accouché, sort de son lit en robe de chambre et se dirige vers le bureau des infirmières où elle demande un annuaire téléphonique.
    – Qu’est-ce que vous faites ici ? Vous devriez être dans votre chambre en train de vous reposer, dit le médecin accoucheur qui passait par là.
    – Je voulais juste trouver un nom dans l’annuaire pour mon bébé.
    – Mais enfin, vous n’avez pas à faire ça. Lorsque vous êtes arrivée, l’hôpital vous a bien fourni un petit livre pour vous aider à choisir un prénom pour votre enfant ?
    – Vous ne comprenez pas… j’ai déjà trouvé le prénom…
    ¦ ¦ ¦
    Dans le fin fond du ch’ti land, un agriculteur voit un jeune boire l’eau du ruisseau :
    – É min garchon, teu n’do nin bore l’ieau de chel’becque, les vaques, el’z’ont kié d’din !
    – Excusez-moi monsieur mais je suis parisien et je ne comprends pas le patois ?
    – Bois doucement, elle est froide…
    La traduction :
    – Eh mon garçon, il ne faut pas boire l’eau, les vaches ont chié dedans !
    – Excusez-moi monsieur mais je suis parisien et je ne comprends pas le patois ?
    – Bois doucement, elle est froide…




  • Table des matières
    Introduction
    La Préhistoire
    La France du paléolithique au néolithique (3000000-3300 av. J.-C.)
    L’Antiquité
    La Gaule celte et gallo-romaine (3300 av. J.-C.-Ier siècle)
    Alésia, la Gaule se soumet à César (52 av. J.-C.)
    Le Moyen Âge
    Clovis, roi chevelu (481-511)
    Dagobert Ier, ou l’apogée des Mérovingiens (629-638)
    Pépin le Bref, premier des Carolingiens (715-768)
    Charlemagne, empereur à la barbe fleurie (vers 742-814)
    Hugues Capet, le fondateur d’une nouvelle dynastie (vers 939-996)
    Philippe Auguste, bâtisseur du royaume de France (1165-1223)
    Philippe le Bel, roi des Francs et roi de France (1268-1314)
    La guerre de Cent Ans, deux rois pour un trône (1337-1453)
    Crécy, le massacre de la chevalerie française (juillet 1346)
    Charles VII, roi de la guerre de Cent Ans (1403-1461)
    La Renaissance
    François Ier, prince de la Renaissance (1494-1547)
    Marignan, François Ier écrase les Suisses (septembre 1515)
    Henri IV, roi de France et de Navarre (1553-1610)
    Les guerres de religion (1534-1598)
    Le grand siècle
    Louis XIII, deuxième roi Bourbon (1601-1643)
    Louis XIV, le Roi-Soleil (1638-1715)
    Les Lumières
    Le siècle des Lumières (XVIIIe siècle)
    Louis XVI, dernier roi de l’Ancien Régime (1754-1792)
    La Révolution française
    La Révolution française (1789-1799)
    Valmy, la patrie en danger (septembre 1792)
    Consulat et 1er Empire
    Napoléon Ier, empereur des Français (1769-1815)
    Le 1er Empire
    Trafalgar, la grande victoire de l’amiral Nelson (octobre 1805)
    Austerlitz, l’Empire consacré (décembre 1805)
    Waterloo, le crépuscule de l’Aigle (juin 1815)
    La conscription en France sous le règne de Napoléon 1er
    La Restauration
    Louis XVIII, roi de la Restauration (1755-1824)
    Charles X, roi ultra (1757-1830)
    La monarchie de Juillet
    Louis-Philippe, le roi bourgeois (1773-1848)
    La IIe République
    La IIe République (1848-1852)
    Le Second Empire
    Napoléon III, le dernier empereur (1808-1870)
    La guerre de Crimée (1853-1856)
    La IIIe République
    La guerre franco-prussienne, la chute du second Empire (1870-1871)
    Guerre et révolution industrielle : vers la guerre totale
    La conquête de son empire colonial par la France
    La Première Guerre mondiale
    La Première Guerre mondiale (1914-1918)
    La bataille de la Marne (septembre 1914)
    Joseph Joffre, le vainqueur de la Marne (1852-1931)
    Les offensives d’Artois (1915)
    La bataille de Verdun (février-décembre 1916)
    La bataille de la Somme (juillet-novembre 1916)
    La bataille du Chemin des Dames (avril-octobre 1917)
    À l’ouest
    L’entre-deux-guerres
    La France des années 1930
    La Seconde Guerre mondiale
    La Seconde Guerre mondiale (1939-1945)
    La bataille de France (mai-juin 1940)
    La percée de Sedan (mai 1940)
    La bataille de Bir Hakeim (mai-juin 1942)
    Opération Fortitude, vaste campagne d’intoxication
    À la veille du débarquement de Normandie…
    Omaha la sanglante (juin 1944)
    Utah Beach : une issue favorable (juin 1944)
    Le pendant d’Overlord : le débarquement de Provence (août 1944)
    La bataille des Ardennes (décembre 1944-janvier 1945)
    La Résistance intérieure française
    La collaboration en Europe
    Le Régime de Vichy (1940-1944)
    L’assassinat des juifs d’Europe
    La libération de la France (1944-1945)
    Une Europe fragilisée par les deux guerres mondiales
    La IVe République
    La IVe République (1946-1958)
    La guerre d’Indochine (1945-1954)
    La guerre d’Algérie (1954-1962)
    Les guerres de décolonisation
    La guerre de l’espace : les ambitions spatiales françaises
    La Ve République (de 1959 à aujourd’hui)

  • 777 blagues

    Collectif




    Extrait
    777 blagues
    Un jour Jane rencontre Tarzan dans la jungle. Elle se sent aussitôt attirée par sa bestialité sauvage. Alors qu’ils font connaissance et qu’elle lui explique toutes sortes de choses de la vie, Jane demande à Tarzan ce qu’il sait du sexe et des relations sexuelles.
    Tarzan de dire : « Quoi être sexe ? » 
    Jane de s’empresser de lui expliquer vite fait bien fait.
    Il lui répond alors : « Oh ! Moi d’habitude utiliser trou dans arbre. »
    Horrifiée, elle lui dit : « Ben voyons mon Tarzan, ce n’est pas un arbre qu’il te faut utiliser. Bon viens, je te montre… » 
    Jane enlève rapidement ses vêtements, se couche par terre et écarte les jambes. Elle dit alors : « Regarde Tarzan, il faut mettre ton sexe ici. »
    Tarzan enlève alors prestement son pagne de peau de bête et s’avance vers Jane déjà très excité et lui donne un violent coup de pied entre les jambes. Jane se tord de douleur et passe un mauvais moment. Encore interloquée, elle lui demande : « Espèce de brute ! Pourquoi as-tu fait ça ? »
    Tarzan lui répond : « Ben moi vérifier avant s’il y avait abeilles ! »
    **********
    Un policier, posté à un carrefour, voit arriver une décapotable, avec à son bord une superbe fille, en état flagrant d’ébriété. Le policier fait ranger la voiture et demande à la jeune fille de souffler dans l’alcotest : en constatant la couleur de l’alcotest, il se tourne vers la fille et lui dit d’un ton ironique :
    « J’ai l’impression que vous en avez avalé quelques-uns et des bien raides encore…
    – Ah oui ! répond la jeune fille, ça indique ça aussi ? »
    **********
    Un homme en voyage d’affaires téléphone chez lui dans l’après-midi. C’est son petit garçon qui répond :
    « Bonjour papa.
    – Bonjour mon chéri. Passe-moi ta maman.
    – Elle est couchée dans sa chambre.
    – Elle est malade ?
    – Je sais pas il y a un monsieur qui est venu la voir…
    – Le docteur ?
    – Non papa, je crois que c’est un malade.
    – Ah bon ? Pourquoi ?
    – Il s’est couché avec elle. »
    **********
    Un homme et une femme de la haute société dînent aux chandelles dans un grand restaurant, quand une sculpturale blonde vient rouler une pelle au mari avant de s’éclipser.
    « Qu’est-ce que c’était que ça ? grince la femme.
    – C’était ma maîtresse, ma chère !
    – Je demande immédiatement le divorce, tu m’entends, immédiatement !
    – Comment ? Lui assure son mari les yeux dans les yeux, tu veux abandonner notre petit palais dans les quartiers chics, ta Mercedes, tes fourrures, tes bijoux, notre maison de vacances sur la Côte ? Mmmm ? »
    Ils continuent de dîner en silence, puis la femme pousse son mari du coude et dit :
    « Pss, ce ne serait pas Martin, là à l’autre table ? Et avec lui, ce n’est pas sa femme !
    – C’est sa maîtresse.
    – Mm mm ! dit-elle en reprenant du dessert, la nôtre est mieux ! »
    **********
    Un homme a un sexe tellement gros qu'il ne trouve pas de fille pour faire l'amour avec lui.
    Un jour, il rencontre un pote qui lui file l'adresse d une prostituée susceptible de recevoir sa pénétration.
    Trop content, le soir même il va voir la prostituée et miracle, il pénètre cette dernière sans problème. À la fin de l'acte, ce dernier, étonné, lui demande :
    Lui : « Dis-moi tu ne sens rien ? »
    Elle : « Pourquoi ? T'as pété ? »
    **********
    Tu connais la différence entre ta bite et la mienne ?
    Demande à ta femme !
    **********
    Ce sont trois gars attablés dans un café autour de deux pastis et un perroquet. Un des trois gars dit à celui à sa gauche qui est tout triste :
    « Ça n’a pas l’air d’aller très fort, toi ?
    – M’en parle pas… c’est ma grosse… si je la pioche pas dix fois par jour même le dimanche, elle fait la gueule… c’est une– Comment ? Lui assure son mari les yeux dans les yeux, tu veux abandonner notre petit palais dans les quartiers chics, ta Mercedes, tes fourrures, tes bijoux, notre maison de vacances sur la Côte ? Mmmm ? »
    Ils continuent de dîner en silence, puis la femme pousse son mari du coude et dit :
    « Pss, ce ne serait pas Martin, là à l’autre table ? Et avec lui, ce n’est pas sa femme !
    – C’est sa maîtresse.
    – Mm mm ! dit-elle en reprenant du dessert, la nôtre est mieux ! »
    **********
    Un homme a un sexe tellement gros qu'il ne trouve pas de fille pour faire l'amour avec lui.
    Un jour, il rencontre un pote qui lui file l'adresse d une prostituée susceptible de recevoir sa pénétration.
    Trop content, le soir même il va voir la prostituée et miracle, il pénètre cette dernière sans problème. À la fin de l'acte, ce dernier, étonné, lui demande :
    Lui : « Dis-moi tu ne sens rien ? »
    Elle : « Pourquoi ? T'as pété ? »




  • Extrait
    Introduction
    Découvrez plus de 200 citations d’amour pour vous donner l’inspiration et déclarer votre flamme à votre partenaire. Laissez-vous guider vers des instants de tendresse et de passion. Un florilège des plus beaux mots d’amour pour le plus grand plaisir de tous les amoureux !
    Le sexe en 200 citations
    « Entre les désirs et leurs réalisations s'écoule toute la vie humaine. »
    Arthur Schopenhauer
    « Le désir est l’appétit de l’agréable. »
    Aristote
    « Un seul désir suffit pour peupler tout un monde. »
    Alphonse de Lamartine
    « La vie se passe tout entière à désirer... »
    Jean de La Bruyère
    « L'amour est un sacrement qui doit être pris à genoux. »
    Oscar Wilde
    « L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi. »
    Franz Kafka
    « Tous les trésors de la terre ne valent pas le bonheur d'être aimé. »
    Calderon
    « L'amour est comme le vent, nous ne savons pas d’où il vient. »
    Honoré de Balzac
    « Adressez-vous plutôt aux passions qu'aux vertus quand vous voudrez persuader une femme. »
    Marquis de Sade
    « Le plaisir de l'homme est de satisfaire des désirs, celui de la femme est surtout de les faire naître. »
    Pierre Choderlos de Laclos
    « En guerre comme en amour, pour en finir il faut se voir de près. »
    Napoléon I er
    « C'est le miracle de l'amour de n'avoir pas besoin de mots pour se comprendre. »
    Laure Conan

  • 101 blagues sexe

    Collectif




    Extrait
    101 blagues sexe
    Un enfant voit sa mère nue pour la première fois.
    – Maman, maman, c’est quoi ça, dit le jeune enfant en désignant le sexe maternel.
    La mère, un peu gênée :
    – C’est le coup de hache du bon Dieu.
    – Ouh la la ! Pas de bol : en plein dans ta chatte !
    *****
    Un individu particulièrement machiavélique raconte à un ami :
    « Je me suis fait faire une vasectomie.
    – Ah ! Et qu’en pense ta femme ?
    – Elle n’en sait rien. Je me réserve de le lui annoncer le jour où, une fois de plus, elle m’accusera de l’avoir mise enceinte. »
    *****
    Une femme jalouse fait irruption dans le bureau de son mari et trouve la secrétaire sur ses genoux.
    Imperturbable, le mari, s’adresse à la secrétaire :
    « Après la formule de politesse d’usage, veuillez rappeler au PDG que nous n’avons toujours qu’une seule chaise pour travailler à deux dans ce bureau… ce qui n’est pas supportable ! »
    *****
    Un industriel français a un déjeuner d’affaires avec des acheteurs africains. L’alcool aidant, la conversation se dégrade :
    « Comment se fait-il que vous autres Noirs, vous ayez une telle réputation auprès des femmes.
    – C’est tout simplement une question de technique. Quand vous faites l’amour, vous pénétrez très lentement en faisant des 8 avec vos hanches et presque à la fin, vous accélérez brusquement en donnant un coup de reins. Et ainsi de suite. Vous verrez, ça les rend folles ! »
    Le soir, dans le lit conjugal, l’industriel décide de tester la technique avec sa femme. Il la prend dans ses bras, fait des 8 avec ses hanches en la pénétrant lentement et brusquement, accélère en donnant un grand coup de reins. Et au bout d’un moment, sa femme lui dit : « C’est drôle chéri… Ce soir, tu baises comme un Noir ! »
    *****
    Un infirmier se rend au chevet d’un malade et lui dit :
    – Monsieur Durand, j’ai deux nouvelles pour vous : une bonne et une mauvaise. Par laquelle désirez-vous que je commence ?
    – Bon… euh… par la mauvaise.
    – Eh bien, il ne vous reste plus qu’un mois à vivre, et vous allez horriblement souffrir.
    Le malade est complètement vert. Dépité, il demande :
    – Quelle est la bonne nouvelle ?
    – Vous voyez la jolie infirmière là-bas ? Celle qui a de superbes cheveux, un corps magnifique et un visage angélique ?
    – Oui oui, je la vois.
    – Ben je l’ai mise dans mon lit !
    *****
    Une nouvelle prostituée vient juste de passer une heure avec son tout premier client.
    Lorsqu’elle revient, les « vétérantes » se rassemblent autour d’elle pour lui demander comment ça s’est passé, pour avoir les détails.
    – Bien, dit la nouvelle, c’était un beau grand matelot musclé.
    – Qu’est-ce qu’il voulait faire ? demandent les autres filles, toujours curieuses de connaître les fantasmes bizarres du client.
    – Je lui ai demandé de payer d’avance, comme vous me l’aviez dit. Je lui ai dit qu’une baise, c’était 30 euros, mais il m’a dit qu’il n’en voulait pas autant. Alors je lui ai dit qu’une pipe, c’était 15 euros, mais il m’a dit que c’était trop. Alors je lui ai demandé combien il avait et il m’a dit qu’il avait 10 euros. Alors je lui ai dit que pour 10 euros, je pouvais lui faire un service manuel. Il a accepté.
    – Et puis, demandent les autres filles, que s’est-il passé ?
    – Ben, il a sorti son « engin ». J’ai mis une main dessus, puis l’autre main au-dessus de la première, puis la première main au-dessus de la deuxième. C’était énoooorme !
    – Oh mon Dieu, c’est incroyable ! Et qu’est-ce que tu as fait ? !
    – Je lui ai prêté 45 euros.




  • Table des matières
    LES BLAGUES SPÉCIAL BLONDES
    Un homme et sa femme, une blonde bien entendu, sortent au restaurant pour fêter leur dixième anniversaire de mariage. Alors que le serveur s’approche pour leur remettre les menus, la blonde lorgne le contenu des assiettes sur les tables voisines pour trouver l’inspiration. Tout à coup, elle donne un petit coup de pied discret à son mari :
    - Chéri, retourne-toi et regarde. Je crois que c’est Victor Hugo à la table à côté…
    L’homme se retourne machinalement et répond d’un air consterné :
    - Chérie, tu sais bien que Victor Hugo est mort depuis longtemps.
    La blonde en proie au doute réplique :
    - Tu es sûr ?
    Mais quelques secondes plus tard, elle donne un autre coup de pied à son mari.
    - Non, regarde… Il a bougé.
    ***
    Quelle est la différence entre une blonde et une Porsche ? La Porsche, on la passe pas à ses copains !
    ***
    C’est une blonde qui va chez le coiffeur avec son walkman sur les oreilles. Alors le coiffeur lui demande de l’enlever plusieurs fois mais elle refuse à chaque fois. Le coiffeur finit par lui demander pourquoi, elle répond : « Mon copain, y m’a dit si je l’enlevais ben j’mourrais !
    Au bout de 20 minutes, la blonde accepte d’enlever son walkman et tombe raide morte. Le coiffeur, ne comprenant pas, met le walkman sur ses oreilles et entend : « Inspire, expire, inspire... »
    ***
    Une blonde arrive au casino, achète pour 10 000 $ de jetons et se dirige vers la roulette. Elle place tout sur la table et dit, en regardant les deux croupiers :
    - Ça vous dérange si j’enlève mes sous-vêtements pour jouer ? J’ai toujours plus de chance quand je joue toute nue.- Euh ! Non, non, bien sûr.
    La blonde se déshabille complètement. Puis l’un des croupiers lance la roulette. Aussitôt, la blonde se met à hurler :
    - GAGNE ! GAGNE ! OUI ! OUI ! MAMAN A BESOIN DE NOUVEAUX VÊTEMENTS !!!
    Lorsque la roulette s’arrête, la blonde bondit très haut sur place, toujours en hurlant :
    - OUIIIIIIIIIII !!!! J’AI GAGNÉ ! J’AI GAGNÉÉÉÉÉÉ ! YOUHOUUUU !
    Elle se penche sur la table, rafle tout l’argent et les jetons, puis disparaît à toute vitesse. Reprenant ses esprits, le premier croupier dit au second :
    - As-tu regardé sur quoi elle a misé ?
    - Euh, non. Je croyais que... que toi, tu avais regardé.
    - Fuck !
    Moralité : Toutes les blondes ne sont pas connes, mais tous les hommes sont des hommes.
    Une blonde et deux brunes sont invitées chez un prince texan du pétrole.
    Toutes trois se sont perdues et arrivent complètement en retard chez le type.
    Elles vont donc pour s’excuser :
    Brune 1 : « Sorry I’m late... »
    Brune 2 : « Sorry I’m late too... »
    Blonde : « Sorry I’m late three... »
    ***
    Quelle est la différence entre une blonde et une cigarette ?
    Une cigarette attaque les poumons tandis qu’une blonde attaque le système nerveux.
    ***
    Une jeune femme blonde dit à son nouvel ami :
    - Chéri, je voudrais être honnête avec toi...
    - Oui, je t’écoute.
    - Je... il y a quelque temps j’ai passé une année en prison... pour violation de domicile.
    - C’est horrible, mais c’est du passé, n’en parlons plus, l’essentiel c’est que tu m’en aies parlé ! Au fait, où est-ce que c’était ?
    - Au Monopoly.

  • 500 blagues sexe

    Collectif




    Extrait
    Quel est le point
    commun entre un gynécologue myope et un chien en bonne santé ?
    Ils ont tous les deux le nez mouillé !
    **********
    Deux amis se rencontrent en ville.
    – T'as l'air inquiet ! fait l'un des deux.
    – Il y a de quoi ! répond l'autre. J'ai travaillé à Limoges et j'ai été limogé. J'ai travaillé à Vire et j'ai été viré. Et maintenant je travaille à Castres…
    **********
    Chez le psychiatre.
    « Docteur, il faut absolument que vous examiniez mon mari : depuis six ans, il raconte dans son sommeil tout ce qu’il fait dans la journée !
    – Depuis six ans, madame ? Et c’est seulement aujourd’hui que vous venez me voir ?
    – C’est que, docteur, il ne dit plus rien depuis hier… »
    **********
    – Tu sais que ta femme se promène dans la rue sans p'tite culotte ?
    – Hein ? ! Qui c'est qui te l'a dit ? ?
    – Mon p'tit doigt…
    **********
    Quel est le comble de l'aviatrice ?
    Se mettre à poil devant son avion pour lui faire lever la queue.
    **********
    Quel est le comble du narcissisme ?
    Se masturber et jouir en criant son propre nom.
    **********
    Quel est le comble de la sécheresse ?
    Éjaculer en poudre.
    **********
    Deux pochtrons sont acoudés au comptoir et après quelques verres, ils se mettent à parler de la fin du monde.
    L'un d'eux demande à l'autre :
    – Qu'est ce que tu ferais si tu savais que la fin du monde arrivait demain ?
    – Moi c'est très simple, je baiserais tout ce qui bouge ! Et toi ?
    – Moi, je ne bougerais surtout pas.
    **********
    Dans un bureau de tabac, une jeune fille achète un paquet de cigarettes et sort un billet de 100 euros. La caissière l'examine et dit :
    – Ce billet est faux, mademoiselle.
    – Le salaud !
    S'écrie la fille. Mais alors… C'était un viol !
    **********
    Je n'ai pas de reborts à mes épaulettes.
    **********
    Contrepèterie : Ce banquier a un plan dégressif.
    **********
    Une dame rentre dans une pharmacie et demande : « Avez-vous du savon vert à la chlorophylle pour mes soins quotidiens ? » La pharmacienne lui répond : « Non, on en reçoit demain ! »
    Elle dit : « Mon mari viendra le chercher ! Vous le reconnaîtrez, il a la moustache verte ! »




  • Table des matières
    Introduction
    Pour les amateurs de blagues en tous genres, rien de pire que d’en manquer. Ce qui ne risque pas d’arriver avec ce livre puisque ça n’est pas moins de 1280 blagues qui vous sont proposées ! Compilées avec soin, elles couvrent un nombre varié de thèmes, dont certains à ne pas mettre entre toutes les mains !
    *****
    Qu’est ce qu’une blonde enceinte ?
    Réponse : un air-bag.
    *****
    Comment fait-on les petits-suisses ?
    Comme les petits Français.
    *****
    Savez-vous ce qui se serait passé, si ça avait été trois reines mages au lieu de trois rois mages ?
    Elles auraient demandé des directions pour se rendre à la crèche.
    Elles seraient arrivées à l’heure.
    Elles auraient aidé à l’accouchement.
    Elles auraient nettoyé l’écurie.
    Elles auraient fait une fricassée.
    Elles auraient apporté des cadeaux pratiques et on aurait la Paix sur terre.
    *****
    Une femme rentre des commissions et trouve son mari au lit avec une jeune et charmante demoiselle. L’homme saute hors du lit et dit :
    – Chérie, je peux tout t’expliquer ! Sur le chemin en rentrant du golf, j’ai vu cette pauvre fille sur le bord de la route. Je l’ai prise en stop et je lui ai demandé où elle allait. Elle m’a dit qu’elle n’avait nulle part où aller et qu’elle n’avait pas mangé depuis 3 jours. Alors je l’ai ramenée à la maison et je lui ai donné à manger. Pendant qu’elle mangeait, j’ai vu qu’elle n’avait pas de chaussures, alors je lui ai donné une de tes paires de chaussures que tu n’utilises plus. Puis j’ai vu que ses habits étaient en lambeaux alors je lui ai donné certains de tes anciens habits que tu n’utilises plus.
    Quand elle était sur le point de partir, elle s’est tournée vers moi et m’a dit : « Est-ce qu’il y a encore quelque chose que votre femme n’utilise plus ? »
    *****
    Dame, ayant la moutarde qui lui monte facilement au nez, rencontrerait homme-sandwich.
    *****
    « Pouvez-vous me recommander une pilule anticonceptionnelle ? demande une jeune fille à un pharmacien.
    – Il y a bien celle-ci, que prend régulièrement ma femme.
    – Ah ! Est-ce que je pourrais la voir, votre femme, pour qu’elle me donne quelques précisions ?
    – Oui, mais rapidement. Parce que, vous savez, avec nos dix enfants, elle n’a pas tellement de temps à perdre à bavarder. »




  • Extrait
    Aller chez l’esthéticienne
    Bien sûr, on peut s’épiler et se faire des masques à la maison, mais, de temps en temps, rien ne vaut une pause détente entre les mains expertes d’une esthéticienne. Surtout lorsque l’on change de saison. Alors, tous les trois mois, prenez rendez-vous et profitez d’un moment rien que pour vous.
    Changer de tête
    Que ce soit pour changer radicalement de tête ou simplement pour redonner du mordant à une coupe, le coiffeur reste votre meilleur allié. Oubliez les couleurs maison et les accidents de ciseaux et demandez un soin et un massage du cuir chevelu. Vous vous sentirez rapidement comme neuve !
    Se maquiller légèrement
    Pour afficher une mine et un teint radieux tous les jours, rien de tel qu’un léger maquillage. Après votre crème de jour, appliquez au gros pinceau une poudre libre, ajoutez un peu de blush rosé sur vos pommettes et agrandissez votre regard avec un peu de mascara. Finalisez le tout avec du gloss transparent ou un peu coloré.
    Tester le fish spa
    Soyez tendance et laissez le garra rufa (minuscule poisson de la famille des carpes) vous faire des pieds et des mains de bébé. Le principe est simple : en institut, plongez vos pieds (ou vos mains) dans un bassin rempli de ces petits poissons et laissez-les faire leur travail, aucune peau morte n’y résistera !
    Aller à la piscine
    Remettez-vous en forme tout en douceur avec la natation. Parce qu’elle se pratique en « quasi-apesanteur », le squelette et les articulations n’ont pas à supporter le poids du corps. Elle est donc particulièrement recommandée aux personnes souffrant de problèmes de dos ou de douleurs articulaires.
    Céder à l’appel du jardin
    Renouez un lien avec la nature grâce au jardinage. C’est une façon efficace d’entretenir sa forme physique sans s’en rendre compte et d’améliorer sa souplesse tout en se vidant la tête. De plus, cette activité vous forcera à mettre le nez dehors plusieurs fois par semaine et même par mauvais temps. Oxygénez-vous !
    Se faire une crinière de rêve
    Huile d’olive, citron et miel, ces ingrédients ne sont pas réservés à la cuisine. Préparez un petit mélange (trois quarts de tasse d’huile, une demi-tasse de miel et trois cuillères à soupe de jus de citron) et appliquez ce masque sur cheveux propres et secs. Laissez poser 30 minutes et lavez avec un shampooing doux.
    Essayer l’huile de bourrache
    Faites le plein en acides gras essentiels grâce à l’huile de bourrache. Recommandée pour réduire les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM), elle possède des bienfaits cosmétiques également reconnus. En capsules ou en application locale, elle stimulera la santé de vos ongles, de votre peau et de vos cheveux.
    Pédaler
    Développez votre endurance cardiaque et oxygénez les muscles de vos jambes en faisant du vélo. Vous brûlerez ainsi 4 à 5 calories par minute ! De plus, une demi-heure de vélo par jour diminuerait de 50 % les risques de troubles cardiovasculaires. Au lieu de prendre la voiture ou les transports, pédalez…
    Se mettre à la zumba
    Pour garder la forme durablement et travailler votre endurance, mettez-vous à la zumba. Cette danse simple n’en est pas moins efficace pour brûler des calories (entre 500 et 800 par séance) et se faire une silhouette de rêve tout en s’amusant sur des rythmes latinos endiablés. Une bonne façon de joindre l’utile à l’agréable !
    Aller au sauna
    Une fois par semaine, éliminez les toxines de votre organisme et nettoyez votre peau en vous adonnant à cette pratique scandinave. De plus, le sauna détend les muscles et soulage les courbatures. Finissez la séance avec une douche tiède ou froide pour réactiver la circulation sanguine. Idéal en fin de journée pour bien dormir




  • Extrait
    Citations
    « Si le sage demeure silencieux, c'est parce qu'il sait que la bougie se consume par la mèche. »
    Saadi
    « Si ton cœur est plein de perles, imite l'huître, ferme bien ton cœur. »
    Saadi
    « Emploie la bonté même envers l'homme malveillant : le mieux est de fermer la gueule du chien avec une bouchée. »
    Saadi
    « Si tu veux comprendre une fourmi sous ton talon, eh bien imagine-toi sous la patte d’un éléphant. »
    Saadi
    « La rivière n'atteindrait jamais la mer si les berges ne la contraignaient. »
    Rabindranath Tagore
    « La voix du gourou ne mène qu'à la porte du gourou. »
    Rabindranath Tagore
    « Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors. »
    Rabindranath Tagore






  • Extrait
    Nous allions nous marier. J’étais heureuse. Martin était l’homme de ma vie, j’en étais persuadée. Il m’aimait, j’en suis sûre… jusqu’à ce qu’il rencontre ma mère !
    Avant lui, je n’étais jamais sortie qu’avec des nazes, des mecs qui s’intéressaient plus à leur bagnole qu’à moi. Lui était différent, prévenant. J’étais sur un petit nuage. Au bout de trois mois, il m’a demandée en mariage, j’ai tout de suite dit oui.
    À cette époque, je vivais encore avec ma mère – mon père est décédé quand j’étais toute petite. C’est donc tout naturellement que je l’ai ramené à la maison. J’étais si fière de le présenter à ma mère ! Elle l’a tout de suite apprécié et l’a invité à dîner. Lui était parfait, comme à son habitude, serviable, poli, drôle… J’étais tellement sous le charme que je n’ai pas vu que ma mère l’était aussi. Et puis, il ne me serait jamais venu à l’idée qu’elle le considère autrement que comme mon petit ami, même s’il était un peu plus vieux que moi. La première fois qu’il l’a vue, il s’est juste demandé pourquoi elle était seule. Je lui ai dit pour mon père. Il s’est inquiété. Il m’a demandé : « Mais alors, quand tu seras partie, elle restera toute seule ? » C’était une qualité que j’appréciais vraiment chez lui, l’empathie. Dommage que ça ait été si loin…
    On a commencé à beaucoup dîner à la maison. Il disait se sentir coupable par rapport à ma mère, il s’était donné la mission de lui rendre goût à la vie, pour qu’à mon départ « elle ne soit pas trop triste ». Il avait toujours un bouquet, un mot gentil… Et puis ils avaient en commun cette passion de l’opéra qui m’a toujours laissé indifférente. Ils s’échangeaient des disques.
    Ensuite il y a eu Carmen et tout a basculé. J’avais offert deux billets d’opéra à ma mère pour son anniversaire. Elle devait y aller avec une copine, mais le soir même, celle-ci a décommandé. C’est là que j’ai eu une idée de génie : j’ai demandé à mon copain de l’accompagner. Je me souviens encore de mes mots : « Tu aimes l’opéra et elle aussi, ça me ferait vraiment plaisir. » Il a hésité et puis, devant mon empressement, il a finalement cédé. Moi, j’attendais à la maison. Vers 1 heure, j’ai vu revenir la voiture. Ma mère est descendue, visiblement nerveuse, a parlé quelques instants avec le conducteur et est rentrée à la maison, seule.
    Quand elle m’a vue, elle a fondu en larmes, est allée dans sa chambre en me disant « demain ». J’étais terrifiée. Qu’avait pu faire Martin pour la mettre dans un état pareil ? Est-ce qu’ils s’étaient disputés ? J’étais loin d’imaginer la vérité.
    Le lendemain, quand je me suis levée, j’ai eu la surprise de les trouver tous les deux à la table du petit déjeuner. Ma mère m’a demandé de m’asseoir. « Martin et moi, nous nous sommes rendu compte que nous étions amoureux l’un de l’autre. » J’ai éclaté d’un rire nerveux. Quelle poire ! C’était ça ! J’étais sidérée, incapable du moindre mot. Je me repassais le film dans ma tête en me demandant pourquoi je n’avais rien vu. Ils ont continué à parler, je n’écoutais plus vraiment. J’ai entendu « désolé », « pas prévu », « vivre ensemble »… Et puis j’ai éclaté en sanglots. Ma meilleure amie est passée me chercher et je vis chez elle depuis. J’imagine que Martin s’est installé chez moi. Je ne sais pas si je réussirai à leur reparler un jour.






  • Extrait
    Quand j’écoute un de ses disques, je pense souvent que sans moi, il n’en serait pas là. Moi non plus, probablement !
    Cette année-là, tout allait mal pour moi. Mon père était décédé, je m’étais fait virer de mon boulot et les choses n’allaient pas très bien avec ma femme. Elle bossait beaucoup pour nous faire vivre tous les deux et me reprochait mon manque d’énergie. Ça finissait souvent en dispute comme ce soir-là. J’étais à bout, je ne savais plus où j’en étais. Elle a menacé de me quitter et mon sang n’a fait qu’un tour. Je suis sorti de la maison en claquant la porte et j’ai pris la voiture sans but. La pluie tombait à torrent, il faisait nuit noire. Je roulais un peu vite en ressassant des idées noires. Et puis j’ai vu un type tout seul au bord de la route qui faisait du stop. Il était trempé au milieu de nulle part : je me suis arrêté pour le prendre. Quand il est monté dans la voiture, je l’ai tout de suite reconnu. Il n’avait pas encore le succès planétaire qu’il a maintenant mais il commençait à être célèbre. Son premier tube passait en boucle à la radio et ma nièce avait un poster de lui au-dessus de son lit.
    Il était visiblement d’humeur sombre comme moi. Nous n’avons pas parlé, je crois que tacitement on avait décidé tous les deux de juste rouler. Au bout d’une demi-heure, j’ai décidé de briser la glace. Je lui ai proposé d’aller boire un café dans un bar que je connaissais. Il a accepté, le bar était désert. On a bu notre café en silence. Puis j’ai proposé : « Un truc un peu plus fort ? » Et nous avons commencé à parler. Il voulait tout arrêter. Le succès était arrivé trop vite, disait-il. Il n’arrivait pas à gérer, ne savait plus qui étaient ses amis, avait peur de se perdre… Les verres s’enchaînaient et je me suis mis moi aussi à lui raconter ma vie, mon boulot, mon père, mes emmerdes… On s’est donné mutuellement des conseils, on a ri, on a presque pleuré ; on était saouls comme des cochons. On a fini par se faire virer du bar et aller décuver dans la voiture. Quand je me suis réveillé, j’avais la bouche pâteuse et une star sur le siège passager. J’ai dit : « Je te ramène », il n’a pas protesté. Quand je l’ai déposé en bas de chez lui un peu plus tard, il m’a serré la main et m’a remercié. Et puis il m’a glissé : « Rentre chez toi, ta femme doit être inquiète », ce que j’ai fait et je ne le regrette pas.
    Je ne l’ai jamais revu mais il m’a dédié une de ses chansons. Quant à moi, j’ai donné son prénom à mon premier fils.






  • Extrait
    Mon premier habite dans les cheveux.
    Mon deuxième n'est pas beau.
    Mon tout est un poussin qui a grandi.
    Poulet (pou, laid).
    ******
    Mon premier est une note de musique.
    Mon deuxième est un arbre.
    Mon tout est un animal.
    Lapin (la, pin).
    ******
    Mon premier est l'endroit favori des canards.
    Mon deuxième est le contraire de tard.
    Mon tout enfonce le clou.
    Marteau (mare, tôt).
    ******
    Mon premier est un félin.
    Mon deuxième permet de voir plus grand.
    Mon tout va sur l'eau.
    Chaloupe (chat, loupe).






  • Extrait
    Quel est le futur de « je bâille » ?
    Je dors !
    ******
    Quel est l'insecte qui arrive toujours le premier à la course ?
    Le pou, parce qu'il est toujours en tête.
    ******
    J’ai 3 têtes, 10 yeux, 5 bras et 3 pieds. Qui suis-je ?
    Réponse : un menteur.
    ******
    Quel est l'animal le plus heureux ?
    Réponse : c'est le hibou, parce que sa femme est chouette.
    ******
    Quel avis peut-on donner à un marin ?
    Un avis rond.
    ******
    Quel est l'animal qui a trois bosses?
    Réponse : un chameau qui s'est cogné!

  • 700 blagues

    Collectif




    Extrait
    Ta mère est tellement crade que quand elle se lave, la station d’épuration porte plainte.
    ***
    Quelle différence y a-t-il entre une femme et le lait ?
    La femme aime acheter (H.T.) et le lait , on l’aime U.H.T.
    ***
    Deux fous se promènent. Soudain ils lèvent la tête pour regarder un avion :
    - Ah, je le reconnais, dit l’un, c’est l’avion du président.
    - T’es fou, on aurait vu passer les motards !
    ***
    Janvier, ça commence par un J, et pourtant, ça commence par un P. Pourquoi ?
    Réponse : pourtant, ça commence par un P.
    ***
    Combien gagne un fakir ?
    Des clous !
    ***
    Un libertaire indécrottable se promène en ville, avec son chien en laisse. Au bout d’un moment, il lui vient une petite soif, et il décide d’entrer dans un café pour prendre un godet. Le café ne tolérant pas les chiens, le gars décide d’attacher la laisse du chien à un parcmètre sur le trottoir. Une heure et quelques ballons de beaujolais plus tard, un policier fait irruption dans le café:
    - À qui appartient le chien attaché sur le trottoir?
    - À moi m’sieur l’agent. Il y a un problème?
    - Oui, il y a un petit problème. Votre chienne est en chaleurs.
    - Eh ben où est le problème?
    Le trottoir est à l’ombre...
    - Ce n’est pas ce que je voulais dire: votre chienne a besoin d’être couverte!
    - Ah ben vous alors? Je ne comprends plus : d’abord vous me dites qu’elle a chaud, ensuite qu’il faut la couvrir ?!
    Le policier, voyant que le gars se fout de sa gueule écume:
    - Écoutez-moi bien monsieur. Votre chienne a besoin d’être saillie! Elle attire tous les mâles du coin et vous risquez de provoquer un accident à cause de ça! Alors le gars se retourne vers le bar, prend une gorgée de rouge et balance:
    - Vous gênez pas, allez-y, j’ai toujours voulu un chien policier.
    ***
    C’est un gros camionneur qui va à la gendarmerie.
    - B’jour! Dites, vous avez des vaches noires dans l’pays ?
    - Bah ! non.
    - Et des chevaux noirs ?
    - Non.
    - Des gros chiens noirs, alors?
    - Non plus, non !
    - Merde... Alors j’ai écrasé l’curé.
    ***
    Qu’est-ce qui est petit, rond, vert et qui monte et qui descend ?
    Un petit pois dans un ascenseur !
    ***
    Quelles sont les quatre lettres que les parents utilisent le plus souvent ?
    Réponse : O, B, I, C.




  • Table des matières
    Introduction
    MONDE
    Civilisations préhistoriques
    EUROPE
    Nos ancêtres les Celtes
    L’hédonisme des Étrusques
    Stonehenge, culte néolithique
    La Grèce antique
    La puissante Rome antique
    Les Huns et la gloire d’Attila
    L’Europe des Germains
    MOYEN-ORIENT ET ASIE MINEURE
    Sumer, première civilisation
    L’histoire écrite des Hittites
    Babylone, gloire et décadence
    La « roche » des Nabatéens
    AFRIQUE
    L’Égypte pharaonique
    Pharaons noirs de Nubie
    L’Afrique subsaharienne
    ASIE
    Énigmatique Indus
    Chine éternelle
    La brève gloire des Mongols
    Angkor, la cité perdue
    AMÉRIQUES
    Les Indiens d’Amérique
    Le mystère Nazca
    Les Mayas, hommes de maïs
    L’empire des Incas
    Le soleil des Aztèques
    Île de Pâques, l’indéchiffrée
    Conclusion
    Bibliographie




  • Extrait
    Le citron
    Blanchir les ongles
    Vos ongles paraîtront plus nets si vous les trempez pendant quelques minutes dans du jus de citron. En plus de blanchir les ongles, le jus de citron les renforce.
    Un citron bien juteux
    Pour que vos citrons vous donnent le meilleur d’eux-mêmes, pressez-les comme il faut. Avant de les couper, roulez-les en les écrasant avec la paume de la main sur une surface dure, le plan de travail de la cuisine par exemple. Lorsque vous trancherez le citron, ses chairs déjà pressées libéreront facilement leur jus.
    Un citron qui se conserve
    On a coutume de couper un citron par le milieu et de stocker la moitié restante au réfrigérateur. Rapidement, elle se racornit et n’est plus bonne qu’à jeter. Pour qu’un demi-citron à l’aspect rabougri vous donne encore quelques gouttes de jus, vous pouvez le plonger une minute dans un saladier d’eau fraîche. Pour le conserver dans les meilleures conditions, ne le coupez plus, piquez-le simplement avec une fourchette. Ces petits trous seront suffisants pour exprimer le jus. La méthode présente, en outre, l’avantage de retenir les pépins à l’intérieur du fruit.
    Une chevelure éclatante
    Ajoutez à votre dernière eau de rinçage, après le shampoing, le jus d’un demi-citron. Immédiatement, la sensation au toucher de vos cheveux changera, comme s’ils étaient plus propres. Une fois séchés, ils seront à la fois particulièrement brillants, plus lisses et légèrement parfumés.
    Un dissolvant de fortune
    Cette astuce fonctionne sur quelques vernis. Lorsque vous n’avez plus de dissolvant, vous pouvez le remplacer par du jus de citron. Il faudra cependant frotter un peu plus fort et un peu plus longtemps.
    Enlever la rouille
    Vous éliminerez la rouille sur du métal comme sur un vêtement en l’arrosant de jus de citron, puis de sel de table. Laissez agir quelques minutes et si la rouille semble trop incrustée, n’hésitez pas à frotter et à utiliser les propriétés abrasives du sel.
    Un déodorant d’appoint
    On peut occasionnellement remplacer le déodorant par du jus de citron. Le jus n’absorbera pas la transpiration comme le ferait du talc, par exemple. En revanche, il vous parfumera durablement. Hors de question bien sûr d’utiliser du jus de citron sur une peau que vous venez de raser ou d’épiler.
    Éliminer les boutons
    Le citron a un effet asséchant, il peut donc accélérer la disparition des boutons. L’usage prolongé du jus de citron est cependant irritant, particulièrement pour les peaux sensibles. Vous pouvez donc ajouter un trait de jus de citron aux masques maison que vous préparez, qu’ils soient à l’argile ou au miel. Enfin, ne passez jamais de jus de citron, même mélangé à un autre produit, sur un bouton que vous venez de gratter.
    Préserver l’aspect des fruits et légumes
    Les pommes, les avocats et les champignons ne doivent jamais être tranchés à l’avance car ils noircissent rapidement. Le seul moyen d’éviter qu’ils ne colorent est de les arroser de jus de citron. Il n’est pas aisé de trouver le juste dosage : en trop faible quantité, le jus de citron sera inefficace mais en excès, il altérera la saveur de vos ingrédients.
    Effacer les traces de nicotine
    C’est souvent à ses ongles et au bout de ses doigts jaunis que l’on identifie le fumeur. Cette coloration donne immanquablement aux mains un aspect négligé. Vous vous débarrasserez de ces traces en frottant très régulièrement votre peau et vos ongles avec un morceau de coton imbibé de jus de citron.
    Faire barrage aux fourmis
    Les fourmis ne mettront pas une patte chez vous si vous placez aux endroits stratégiques (rebords des fenêtres, seuil…) un demi-citron. Cela n’a rien de très ragoûtant, mais le citron est paraît-il encore plus efficace quand il commence à pourrir. Le souci, c’est qu’à ce régime-là, vos invités risquent de fuir aussi sûrement que les fourmis !




  • Extrait
    Pourquoi la Lune brille-t-elle la nuit, alors que nous sommes dans le noir ?
    La Lune n’est qu’un satellite naturel de la Terre : elle ne peut pas émettre de lumière directe. Si nous la voyons si bien pendant les nuits de pleine lune, c’est tout simplement parce qu’elle est éclairée par notre étoile, le Soleil. La Lune tourne autour de la Terre et met environ un mois pour revenir à son point de départ. Elle tourne à peu près sur le même plan que celui de la Terre, qui tourne elle-même autour du Soleil : par conséquent, les trois astres se trouvent régulièrement alignés. Lorsque la Lune est entre la Terre et le Soleil, elle n’est pas visible. Plus elle tourne, plus le Soleil l’éclaire et lorsque c’est la Terre qui se retrouve au milieu, la Lune est entièrement éclairée : c’est la pleine lune. Ce sont donc bien les rayons du Soleil éclairant la surface de notre satellite qui donnent l’impression que la Lune brille. Nous pouvons la contempler : elle ne risque pas de nous éblouir.
    Pourquoi y a-t-il plus de tornades aux États-Unis qu’en Europe ?
    Il faut d’abord comprendre la manière dont se forment les tornades : ces vents tourbillonnants sont le résultat de la rencontre entre un air chaud présent à faible altitude et l’air froid des hautes altitudes. Cette confrontation crée un très haut nuage (le cumulonimbus) et un violent orage, à partir duquel l’air froid entame un mouvement descendant, tandis que l’air chaud monte doucement. Les deux masses d’air ne se mélangent pas : elles s’enroulent, attirant dans leur sillage d’autres vents chauds et humides, et entraînant finalement la naissance d’une tornade. Les États-Unis sont particulièrement touchés car, au printemps, l’air froid et sec qui descend du pôle Nord rencontre le courant d’air chaud qui remonte du Golfe du Mexique. La rencontre de ces masses d’air entraîne chaque année la formation de 700 à 1 200 tornades. Les zones touchées portent d’ailleurs le nom poétique de Tornado Alley, l’« allée des Tornades ».
    Pourquoi certaines fleurs s’ouvrent-elles la nuit et se ferment-elles le jour ?
    Pour comprendre ce phénomène, il est important de connaître les modes de reproduction des fleurs. Et il en existe beaucoup ! Certaines plantes se « clonent » de manière autonome : un fragment de la plante tombe au sol et donne un individu complet. D’autres sont hermaphrodites et s’autofécondent. Certaines portent des mâles et des femelles sur la même branche, tandis que d’autres font appel aux insectes ou au vent pour éparpiller leurs graines. Les fleurs ouvertes le jour et fermées la nuit protègent ainsi leur pollen des prédateurs et du froid : il n’est pas question de gâcher ces précieuses graines si les conditions ne sont pas optimales. En revanche, si les fleurs nocturnes commencent à ouvrir leur corolle au crépuscule, c’est parce que leurs insectes pollinisateurs vivent la nuit ! Ce sont généralement des papillons de nuit ou même des chauves-souris, qui sont chargés de transporter leur pollen.




  • Extrait
    101 astuces pour Kindle
    Choisir sa langue
    Pour choisir la langue, allez dans « Menu », sélectionnez « Options de l’appareil », et cliquez sur « Langue et dictionnaires », allez dans « Langue » et définissez la langue de votre Kindle. La liseuse vous propose l’allemand, l’anglais et l’anglais américain, l’espagnol, l’italien et le portugais ainsi que le français.
    Utiliser le clavier
    Pour afficher le clavier, appuyez sur la zone de recherche en haut de l’écran, le clavier s’affiche automatiquement dans la deuxième moitié de l’écran. Tapez le texte à saisir. Pour les majuscules, cliquez sur la touche Maj désignée par une flèche à gauche de l’écran. Pour utiliser les chiffres, appuyez sur la touche « 123 ».
    Effectuer une rotation de l’écran
    Pour une lecture plus confortable, Kindle vous propose deux modes d’affichage à l’écran. Le mode portrait est proposé par défaut mais il existe aussi le mode paysage. Pour passer d’un mode à l’autre, allez dans « Menu », cliquez sur « Mode paysage ». Pour revenir à l’affichage précédent, cliquez sur le bouton « Mode portrait ».
    Activer la mise en veille du Kindle
    Si vous souhaitez suspendre votre lecture sans pour autant éteindre l’appareil, mettez-le en veille, vous économiserez ainsi la batterie. Pour ce faire, cliquez une fois sur l’interrupteur situé sur le côté droit de votre port USB. Pour éteindre la liseuse, restez appuyé quelques secondes de plus sur l’interrupteur.
    Vérifier le chargement de la batterie
    Votre Kindle n'a plus de batterie? Branchez-le à votre ordinateur via le port USB. Un point lumineux à côté de l’interrupteur Marche/Arrêt du Kindle émet une lumière de contrôle. La lumière jaune indique que la liseuse est en cours de chargement. La lumière verte indique la fin du chargement de la batterie.




  • Extrait
    Pourquoi les Asiatiques ont-ils les yeux bridés ?
    Anatomiquement, les yeux des Asiatiques doivent leur forme à un repli de peau sur leur paupière supérieure, l’épicanthus. Génétiquement, ces yeux bridés seraient hérités d’une population fondatrice, installée durant la préhistoire dans le nord du continent asiatique (Sibérie). Un climat rigoureux avec des vents violents et un soleil plus éclatant (à cause de la forte réverbération de la neige) aurait favorisé les individus porteurs de l’épicanthus, parce qu’ils voyaient mieux. C’est ainsi que le caractère « yeux plissés » se serait répandu dans la population d’origine, demeurée suffisamment longtemps isolée des autres populations pour que le caractère s’y uniformise. En se répandant plus au sud du continent, la population aurait exporté le caractère sibérien des yeux bridés, suffisamment établi pour qu’il résiste au mélange avec d’autres populations dans des régions où les yeux bridés ne représentaient plus un avantage adaptif.
    Lorsque la musique est forte, pourquoi ressent-on les basses à l’intérieur de notre corps ?
    Intuitivement, on se dit que les fréquences basses sont plus « rentre-dedans », ce qu’interprète autrement la psychophonie, fondée sur l’échelle des réceptivités sonores par le corps humain. Si la démarche est essentiellement psychologique, voire artistique, elle définit néanmoins différentes zones de réception en fonction des fréquences émises. Il faut savoir que tout matériau entre spontanément en vibration lorsqu’il est environné par un son émis à sa « fréquence de résonance ». Une corde de guitare vibrera spontanément si elle est baignée d’un son qui possède sa fréquence de vibration. L’échelle des sons de notre corps comporte quatre octaves, réparties des pieds à la tête, du grave à l’aigu. Une note de basse fréquence (c’est-à-dire comprise entre 50 et 250 hertz) ne fera donc pas seulement vibrer notre tympan : elle résonnera au niveau de notre coccyx et sera ressentie par nos tripes !
    Pourquoi a-t-on des fourmis dans les jambes ?
    À cause de leur remise en mouvement et du rétablissement de la circulation sanguine. Cette sensation pénible, à laquelle on attribue le nom savant de « formication » (mot évoquant les fourmis, ne pas le confondre avec un autre, plus imagé !), est ressentie après une immobilité prolongée. Mais seulement dans certaines positions, telles que jambes croisées ou repliées sous les fesses : on provoque ainsi une compression des veines et des artères des membres inférieurs, empêchant le sang de bien circuler. Le système nerveux envoie des messages d’alerte, interprétés comme une sensation croissante d’engourdissement de la zone concernée. Nous finissons par réagir en opérant un changement de position. Libérer nos jambes provoque des baisses de tension locales, le temps que la circulation se régule, et le système nerveux envoie des signaux contradictoires en rafale – « ça va mieux », « ça ne va pas » –, d’où la sensation de fourmillement.
    Pourquoi a-t-on un nombril ?
    Il fallait bien nous nourrir lorsque nous étions dans le ventre de notre mère ! Le bébé flotte dans un liquide protecteur, le liquide amniotique. Il ne peut ni respirer, ni se nourrir seul ; maman doit donc manger pour deux ! Le cordon ombilical relie le nombril du bébé au placenta : de cette manière, le sang de la mère passe à côté de celui du bébé, sans se mélanger avec lui. Oxygène et « aliments », transportés dans le sang, traversent une fine membrane et sont amenés au bébé par le cordon ombilical. À la naissance, le bébé est toujours attaché à sa mère par le cordon ombilical : le nombril n’est en fait que la cicatrice qui reste lorsque l’on a coupé le cordon ! S’il n’a plus beaucoup d’utilité pour les années à venir, c’est un souvenir plus ou moins esthétique qui nous rappelle d’où nous venons. Mais il ne faut pas en abuser : « se regarder le nombril », selon l’expression populaire, doit être fait avec modération au risque d’être taxé d’égocentrique.
    Pourquoi parfois se lève-t-on fatigué après avoir dormi 10 heures d’affilée, alors que d’autres fois on est en pleine forme après n’avoir dormi que quelques heures ?
    Cela dépend certes de la qualité du sommeil, mais aussi du moment du réveil par rapport aux fameux « cycles de sommeil ». Une bonne nuit de sommeil est généralement constituée de quatre cycles, d’environ 90 à 120 minutes chacun. Chaque cycle comporte cinq phases : l’endormissement, le sommeil léger, le sommeil lent et profond, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Ces cycles se répètent au cours de la nuit et permettent à notre corps de se reposer. Le réveil est censé s’effectuer pendant une phase de sommeil paradoxal : malheureusement, lorsqu’on utilise un réveille-matin, il n’est pas facile de viser pour tomber pile dans cette phase ! Nous risquons d’interrompre une phase de sommeil profond, ce qui, quelle que soit la durée totale de notre sommeil, peut expliquer notre comportement léthargique pendant la journée.
    Pourquoi certaines personnes ont-elles une mauvaise haleine ?
    Selon les statistiques, la mauvaise haleine touche environ un tiers de la population. Caractérisée par un mauvais goût dans la bouche et une odeur désagréable lors de la respiration, elle est le plus souvent causée par des bactéries, qui se déposent entre autres sur les papilles de la langue. Ces bactéries transforment des résidus d’aliments en « composés sulfurés volatils » dégageant ce parfum nauséabond. Des facteurs extérieurs comme le tabac, le café, l’alcool, la consommation de certains aliments (ail, fromage, etc.) peuvent aussi déclencher la mauvaise haleine. Notons que certains troubles de l’organisme (diabète, surpoids, stress…), un défaut de salivation (lorsqu’on mâche peu, qu’on parle longtemps ou qu’on se fait vieux) ou tout simplement une mauvaise hygiène buccale sont susceptibles de donner une haleine de fauve. Cette dernière ne gêne que l’entourage, nul n’étant incommodé par ses propres odeurs !
    Pourquoi ferme-t-on un œil quand on vise avec une arme ?
    Utiliser un seul de ses deux yeux pour viser est nécessaire chez tout être humain. Chaque personne possède ce que l’on appelle un « œil directeur », qui domine l’autre en matière de vision. Pour le connaître, une expérience s’impose : il suffit de pointer un doigt vers une cible, en gardant les deux yeux ouverts. Chaque œil doit ensuite être fermé alternativement : l’œil directeur est celui qui laissera le doigt pointé vers la cible sans donner une impression de décalage. Généralement, l’œil directeur des droitiers est le droit, et inversement pour les gauchers. Lorsque l’on vise, il faut donc que la cible, l’arme et l’œil directeur soient parfaitement alignés, ce qui est impossible si les deux yeux sont ouverts. Une fois la visée effectuée, il est néanmoins conseillé de tirer avec les deux yeux ouverts pour sa propre sécurité… et celle des autres !




  • Extrait
    Sagesse asiatique
    Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve.
    Confucius
    Pas trop d'isolement ; pas trop de relations ; le juste milieu, voilà la sagesse.
    Confucius
    Celui qui ne progresse pas chaque jour recule chaque jour.
    Confucius
    L'homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier mais pas se courber.
    Confucius
    La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas.
    Confucius
    Si tu rencontres un homme de valeur, cherche à lui ressembler. Si tu rencontres un homme médiocre, cherche ses défauts en toi-même.
    Confucius

  • Vous voulez offrir à votre amant un tsunami ravageur de plaisir sexuel et vous en avez marre de toujours faire l'amour dans la position du missionnaire.

    Reprenez en main la sexualité de votre couple et montrez-lui qu'il trouvera difficilement mieux ailleurs.
    Vous retrouverez ici les bases d'une sexualité épanouie et un joli panel de positions du KamaSutra plus ou moins faciles à mettre en pratique, mais fortement jouissives pour lui et donc, par conséquent, pour vous.

  • Vous rêvez de la voir fondre de plaisir sous vos doigts.
    Vous voulez qu'elle en perde la tête de désir.
    Vous trouverez ici, une série d'articles sur le sexe et la sexualité, ponctués par des positions du KamaSutra, qui devraient vous permettre d'arriver à vos fins.

empty