Seven to Eternity - Tome 2 - Un vent de trahison

(Scénario), (Dessins), (Dessins)

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par BENJAMIN RIVIERE

À propos

Prisonnier d'Adam Osidis et des Mosak, le Roi Fange est traîné sur l'étendue désolée de Zhal où ses ravisseurs comptent le livrer à la seule force capable de défaire son emprise sur son armée d'esclaves. Mais on ne l'appelle pas le « Maître des Murmures » pour rien... et il ne tarde pas à influer sur l'esprit des Mosak eux-mêmes. Le choix qu'il leur reste à faire sera déterminant pour l'avenir de Zhal et y résonnera pour l'éternité.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Comics > Comics autre


  • Auteur(s)

    Rick Remender, Jerome Opena, James Harren

  • Traducteur

    BENJAMIN RIVIERE

  • Éditeur

    Urban Comics

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    24/05/2018

  • Collection

    Urban Indies

  • EAN

    9791026830207

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    199 639 Ko

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Série

    seven to eternity

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Rick Remender

  • Naissance : 1-2-1973
  • Age : 51 ans
  • Pays : Etats-unis

Rick REMENDER, créateur de Fear Agent chez Dark Horse Comics, et scénariste (entre autres) du Punisher chez Marvel.

Greg TOCCHINI vit à Sao Paulo, au Brésil. Auteur de comics, il enseigne aussi la bande dessinée. Dessinateur notamment de Star Wars, X-Men, Spiderman... et d'une adaptation de L'Odyssée chez Marvel. C'est une valeur montante du comics.

James Harren

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

Né en 1986, James Harren est un dessinateur américain résidant à Brooklyn.

empty