les matières organiques des sols (3e édition)

À propos

Introduction : Les matières organiques, constituants majeurs des sols

Les sols, les couverts végétaux, les systèmes aquatiques continentaux et océaniques et l’air sont en interactions multiples par des échanges de matières et d’énergie. Toute transformation se produisant dans un de ces compartiments a une influence sur les autres, de sorte que sa description doit en tenir compte pour en connaître et en analyser les conséquences. Dans ce contexte, les sols occupent une place particulière dans la biosphère continentale, jouant le rôle de plaque tournante dans la dynamique des éléments chimiques. Ce sont en effet des milieux complexes où des minéraux, des matières organiques mortes et vivantes, de l’eau et de l’air sont étroitement associés et en interaction.
Dans cet ensemble, les matières organiques méritent cependant une attention particulière car elles occupent une place prépondérante dans le déroulement des cycles biogéochimiques(figure 0.1) et sont un des principaux déterminants des propriétés physiques, physicochimiques et biologiques des sols. Cet intérêt est d’abord justifié par le fait que les sols contiennent le plus grand stock de carbone organique de la biosphère continentale (tableau 1.5). Toute diminution ou augmentation de ce stock peut alors avoir d’importantes conséquences sur la qualité et la fertilité des sols. Cet intérêt est aussi justifié par les propriétés des matières organiques et leurs transformations qui jouent un rôle fondamental dans les cycles biogéochimiques et, de ce fait, sont fortement impliquées dans les problématiques environnementales et agronomiques qui touchent les sols.
Ce constat est très important car la préservation et la conservation des milieux naturels sont devenues aujourd’hui des préoccupations permanentes tant sur le plan écologique que sur les plans social et économique. Les activités humaines de toute nature sont souvent à l’origine de nombreuses transformations des milieux naturels dont la qualité se dégrade au point, parfois, où ils ne peuvent plus être utilisés. Pour s’en convaincre, il suffit de se reporter aux trois exemples suivants. Ils illustrent et confirment la réalité de cette évolution et l’importance des problèmes environnementaux et agronomiques qu’elle pose aujourd’hui en relation avec la biosphère continentale. Ces exemples concernent l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, la dégradation des sols et la pollution chimique des eaux.

Rayons : Sciences & Techniques > Sciences appliquées et industrie > Filières industrielles > Agriculture / Agronomie / Agroalimentaire

  • EAN

    9782855573090

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages imprimables

    30

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    14 954 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty