Nostalgie des choses perdues - Dictionnaire intime

À propos

Les hommes roulaient en DS ; les femmes portaient des mini-jupes dessinées par Mary Quant. Dans les transports, on donnait son ticket à un poinçonneur. La musique s'écoutait sur 45 ou 33 tours. Plus tard, le walkman fera l'effet d'une révolution. Dans les salles de cinéma, des ouvreuses nous menaient à notre fauteuil. Les films, eux, étaient vus d'abord sur grand écran, puis en VHS.Dans ce Dictionnaire des choses perdues, Patrick Poivre d'Arvor se rappelle un temps où la crise était loin, une époque heureuse qui mérite d'être célébrée.En se livrant, de façon intime, il la fait revivre les apéritifs d'antan, l'âge d'or des paquebots, les biscuits que son grand-père lui ramenait de ses voyages ou les Dinky Toys qu'il collectionnait enfant...Par petites touches personnelles, il brosse le roman des Trente Glorieuses.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782809816082

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Poids

    2 844 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Patrick Poivre D'Arvor

Pendant plus de trente ans, il a donné rendez-vous aux Français, chaque jour à 20 heures. Patrick Poivre d'Arvor, né à Reims en 1947, bachelier à 15 ans, auteur à 17 ans, n'a cessé de défendre la littérature, en animant sur TF1 Ex-libris, puis Vol de Nuit. Aujourd'hui responsable du 19-20 sur Radio Classique, il est l'auteur de plus de soixante livres - romans, récits, anthologies, albums - dont L'Irrésolu (Albin Michel, Prix Interallié 2000), L'Expression des sentiments (Stock, 2011), Seules les traces font rêver (Laffont, 2013). En 2014 il publiait Nostalgie des choses perdues aux éditions de l'Archipel. Son roman Rapaces a paru chez Archipoche en 2015.

empty