Les communistes français de Munich à Châteaubriant, 1937-1941

, ,

À propos

De bas en haut, de l'humble militant de la terre, de la mine ou du rail jusqu'aux émissaires du « Centre » cherchant planques et contacts, voici l'histoire du peuple communiste pris entre tous les feux. En 1936, le Parti avait enfin rencontré les masses. En 1938, l'agonie du Front populaire, Munich et Daladier ont brisé l'élan. Viennent la guerre et le pacte germano-soviétique, l'interdiction et la défaite, le silence et la clandestinité. Accablés par tant de coups, beaucoup renoncent ou attendent. Des isolés tâtonnent dans l'ombre pour renouer les fils d'une organisation défaite. Les plus déterminés se jettent dans l'action. Tous sont suspectés ou pourchassés. Après l'invasion de l'Union Soviétique par la Wehrmacht, quand le Front national prend forme à l'automne de 1941, une frêle ossature a été préservée, une nouvelle génération se lève, celle des fusillés et des maquis. Cette histoire promise depuis près d'un demi-siècle à tant d'empoignades, on a tenté ici de la retracer avec honnêteté, au plus près de ces femmes et de ces hommes, en s'appuyant enfin sur des documents fiables et souvent inédits, puisés dans les archives de trente départements français et de nombreux dépôts européens.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782724685176

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    442 Pages

  • Poids

    21 688 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (pdf)

Jean-Pierre Rioux

Jean-Pierre Rioux est historien spécialiste d'histoire politique et culturelle de la France contemporaine. Il collabore à La Croix et à L'Histoire. Il a récemment publié La mort du lieutenant Péguy (Tallandier), Vive l'histoirede France, Ils m'ont appris l'histoirede France et L'événementMacron.

Jean-Pierre Azéma

Jean-Pierre Azéma est un historien français, spécialiste de la France sous l'Occupation, de l'histoire de Vichy et de la Résistance. Professeur des universités, il a enseigné l'Histoire à l'Institut d'études politiques de Paris.ÿIl est l'auteur notamment de De Munich à la Libération (1938-1944) ; 1938-1948. Les années de tourmente. De Munich à Prague : dictionnaire critique (sous sa direction ainsi que celle de François Bédarida) ; Jean Moulin :ÿLe politique, le rebelle, le résistant ; 1940, l'année noire.

Antoine Prost

Docteur en sciences politiques et en histoire, Antoine Prost a dirigé le Centre d'Histoire sociale du XXe siècle. Actuellement professeur émérite à l'Université de Paris I, il préside le Comité scientifique et pédagogique de la Fondation nationale de la Résistance, le Conseil scientifique du Mémorial de Verdun, ainsi que le Conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Parmi ses nombreux essais, citons les plus récents : Penser la Grande Guerre : un essai d'historiographie (Seuil, 2004) et Du changement dans l'École - Les Réformes de l'éducation de 1936 à nos jours (Seuil, 2013).

empty