À propos

Paris 1969. Marc Elern a dix-huit ans. Il vient de perdre sa
mère. C?est dans un état second qu?il passe le bac, partagé
entre la douleur et la passion qu?il éprouve pour Alba,
jeune infirmière qu?il épie dans l?immeuble vis-à-vis du sien,
fenêtre dans la nuit. Pour elle, il veut quitter l?appartement familial
où il vivait avec son père et sa petite soeur Cathy, dix-sept ans,
aveugle de naissance. Pardonne-moi, j?ai rencontré l?amour...
Mais, éjecté du jardin vital de l?enfance, Marc est perdu. Le deuil
va faire de ce jeune homme inachevé un amoureux chronique,
hanté par le corps des femmes qui portent la vie, l?amour et la mort,
et dont la maladie, parfois, tue la beauté. Après Alba il s?éprend
d?Aline, trente-huit ans, divorcée, une jolie maman. Seule la mort
doit les séparer. Ils veulent fonder une famille à eux, mais Aline
ne tombe pas enceinte, et, détaché d?elle physiquement, Marc
finira par la quitter.
Il erre ainsi d?une femme à l?autre, d?un âge au suivant, enfant
toujours en quête du paradis premier, sa mère disparue sans
un mot d?adieu. Toujours en quête du grand amour...

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782213676296

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Yann Queffélec

C'est pour impressionner sa mère que Yann Queffélec (né à Paris en 1949) commence à écrire à l'âge de sept ans, un art dont il apprend les rudiments en lisant en secret les manuscrits du romancier Henri Queffélec, son père. En 1978, il décide de se consacrer à l'écriture après une rencontre avec l'éditrice Françoise Verny à Belle-Île. En 1985, il reçoit le prix Goncourt pour Les Noces barbares, traduit dans 35 pays. Il est l'auteur de nombreux livres, dont Prends garde au loup, Ma première femme, L'amour est fou ou encore Le Plus Heureux des hommes, Tabarly (L'Archipel, 2008) et, plus récemment, Le Piano de ma mère (l'Archipel, 2009 ; Archipoche, 2010), Dictionnaire amoureux de la Bretagne (Plon, 2013) et On l'appelait Bugaled Breizh (Le Rocher-L'Archipel, 2014).

empty