Le signe de croix - Un geste pascal dans la vie liturgique

À propos

Le signe de croix tel qu'on le pratique aujourd'hui est l'aboutissement d'une histoire longue et complexe que jalonnent d'innombrables textes qui, loin d'être des balises, indiquent que l'observance rituelle des chrétiens a considérablement varié au cours des siècles et que les indices à même de nous renseigner sur l'évolution précise de la pratique sont bien ténus. Après un volet historique, dont le but est de repérer des textes et des auteurs emblématiques, et avant un volet plus théologique, consacré notamment à une typologie et à une herméneutique du signe de croix au XXIe siècle, le volet central interroge deux domaines de la réforme liturgique de Vatican II particulièrement significatifs : celui de la prière eucharistique, où le Concile renoue avec l'Antiquité chrétienne en privilégiant l'approche mystérique du signe de croix ; celui du Rituel de l'Initiation Chrétienne des Adultes, où le signe de croix devient le mémorial de la plongée du baptisé dans le mystère trinitaire intrinsèquement lié au mystère de la mort-résurrection de Jésus : faire le signe de croix, c'est désirer entrer dans la suite du Christ mort et ressuscité et participer à la vie même de la Trinité. En d'autres termes, être marqué du signe de la croix du Christ, c'est accepter que la puissance de Dieu Trinité apparaisse, en Jésus crucifié, comme folie aux yeux de la sagesse humaine tout en révélant la sagesse de Dieu. " Car ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes " (1 Co 1, 25). Dès lors, tout signe de croix est bien une forme de célébration kérigmatique.

  • EAN

    9782204140492

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    5 091 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Michel Wackenheim

  • Naissance : 1-1-1945
  • Age : 76 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né à Mertzwiller, en Alsace, Michel Wackenheim a fait des études de théologie et de liturgie à Strasbourg et à Paris ainsi que des études musicales à l'Institut de musicologie et au Conservatoire de Strasbourg. Il a été ordonné prêtre en 1971, nommé vicaire en 1974, puis curé 1981. Depuis 2009, il est archiprêtre de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.
Sa passion pour le chant liturgique et la musique sacrée le mène à créer de
nombreuses chorales d'enfants et à collaborer avec les acteurs du renouveau du chant liturgique initié par le concile Vatican II, notamment Joseph Gelineau et Lucien Deiss. Il a composé près de mille chants et chansons. Il fut responsable diocésain de liturgie, de musique sacrée et d'art sacré entre 2004 et 2009. Il a été rédacteur en chef de Signes d'aujourd'hui de 1975 à 2010 et de Signes musiques de 1990 à 2010 au sein du groupe Bayard. Il en demeure le conseiller éditorial.

empty