maximum illud ; aux sources d'une nouvelle ère missionnaire

(Directeur), (Directeur), (Directeur), (Directeur),

À propos

En 1919, Benoît XV publie une lettre apostolique,
Maximum illud, pour relancer l'activité missionnaire dans le monde. Le pape y rappelle l'importance de la formation des missionnaires et du clergé autochtone. Il les invite à la sainteté, en insistant sur l'effort à consentir pour connaître les langues et les cultures des régions évangélisées. Prédication et gratuité des aides apportées aux populations doivent être articulées. L'implication des congrégations féminines, dans l'éducation et les soins médicaux, est vivement encouragée. Benoît XV sollicite l'aide des chrétiens pour les OEuvres missionnaires. Il évoque d'illustres missionnaires comme saint François Xavier et Bartolomé de Las Casas ; il dénonce, surtout, toutes formes de collusion entre mission et intérêts nationaux.
Maximum illud consacre une nouvelle manière d'évangéliser et une missiologie que le concile Vatican II précisera, notamment dans le document Ad gentes. En choisissant le mois d'octobre 2019 comme Mois missionnaire extraordinaire pour célébrer le centenaire de Maximum illud, le pape François remet l'accent sur l'engagement et la formation missionnaires, en lien avec le baptême. Ce volume rassemble les principaux textes des colloques organisés durant ce mois à Paris, à Marseille et à Lyon. Les réflexions historiques et théologiques proposées ouvrent des perspectives missionnaires pou nos Eglises au XXe siècles.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Branches du christianisme > Catholicisme

  • EAN

    9782204139960

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    4 650 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty