À propos

Comment « naît » l'idée d'une réorganisation administrative et selon quel schéma décisionnel s'impose-t-elle ? Quels en sont les acteurs principaux ? En quels termes, ou sur quel registre (politique, corporatiste, rationaliste, économique, etc.) est-elle défendue ou combattue ? Existe-t-il des contextes historiques ou des configurations favorisant ce type de réforme de l'État ? Nos voisins européens connaissent-ils des expériences similaires en la matière ? La transformation de certains services en agence est-elle un mode privilégié de réorganisation administrative ? Des réformes telles que la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) ou la révision générale des politiques publiques (RGPP) amplifient-elles cette dynamique ? À partir d'exemples précis, les contributions réunies dans cet ouvrage font la lumière sur les processus de création, suppression, fusion de ministères ou de directions ainsi que l'externalisation des tâches via la création d'agences. Envisagées sous forme de bilan et perspectives, elles s'appuient sur diverses approches en économie, sociologie, droit, histoire, science politique, et philosophie. On y distingue, dans une optique comparée en France et en Europe, les multiples enjeux d'ordre économique, administratif et politique des réorganisations dans l'administration. Cet ouvrage à destination des décideurs, des chercheurs et des citoyens contribue ainsi à mieux comprendre ce qui caractérise cette dimension particulière de la réforme de l'État.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Histoire du droit

  • EAN

    9782111287495

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Lectorat

    SPECIALISTES

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty