Décadence (Vol. 1.1) - Naissance du christianisme. Brève encyclopédie du monde

À propos

"Les civilisations naissent, vivent et meurent ; et la nôtre ne fait pas exception.
Si les dieux païens qui ont inspiré la construction de Stonehenge, de Khéops ou du Parthénon sont aujourd'hui relégués à la pure mythologie, est-il raisonnable de penser que le christianisme sera immortel ? Penser les ruines permet de penser les civilisations, et d'affronter avec discernement la dynamique de décadence qui s'impose au terme de 2 000 ans de judéo-christianisme.
Michel Onfray développe d'abord ici les origines historiques, morales et allégoriques de l'Occident : le christianisme. Le philosophe détaille la naissance de ce socle commun de valeurs forgées pour nous par les pères de l'Église - bien plus que par Jésus - au cours des premiers siècles de notre ère, et qui continuent de définir, même malgré soi, l'identité de notre civilisation."
Lola CAUL-FUTY et Patrick FRÉMEAUX
A la suite de Cosmos, philosophie de la nature, Décadence propose une philosophie de l'histoire et s'inscrit dans le grand cycle Brève encyclopédie du monde.
"Une nouvelle philosophie de l'Histoire, en rupture avec la dialectique hégélienne ou le matérialisme marxiste."
Le Nouvel Observateur
"Michel Onfray installe un nouveau rapport à l'Histoire."
L'Express



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    3561302857053

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    656 Pages

  • Poids

    985 487 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Michel Onfray

Michel ONFRAY est docteur en philosophie ; il a créé l'Université populaire de Caen.
Il a publié une trentaine d'ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l'hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il un objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l'esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l'hédonisme éthique et l'anarchisme politique ?
Edité onze fois dans les éditions du Livre de Poche, il est traduit en quelque treize langues, dont le japonais, le chinois, le serbe et le coréen. L'un de ses derniers titres, Le traité d'athéologie (Grasset - 2005) s'est vendu à plus de cent mille exemplaires. Il a également publié en 2002 « Splendeur de la catastrophe » consacré à Vladimir Velickovic, aux éditions Galilée

empty